5.1 C
Bordeaux
samedi, décembre 15, 2018
Agées de quinze ans "et pas plus", les "donzelles" de The Lilix & Didi jouent et reprennent à leur sauce, aussi fun qu'endiablée et pas mal maîtrisée, quelques gros noms de l'histoire du rock. Ce Young girls punk rock n'est pas leur premier jet, elles peuvent déjà se prévaloir...
Inépuisable, le créatif Olivier Mellano avait déjà émerveillé son monde avec un premier album éponyme, fait d'une pop tapageuse et inobéissante, en 2015 et sous le nom de MellaNoisEscape. Avec ce Heartbeat of the death, il récidive, aidé de ses comparses à dominante féminine, et livre une noisy-pop qui, sous...
Projet mené par Antoine Mermet (Chromb!), Saint Sadrill est le terrain d'expérimentation pop de ce dernier. Après un EP enregistré seul, en 2016, il donne vie à l'objet avec un groupe qui, ici, l'épaule dans la conception de ce Pierrefilant passionnant et immersif. Sorti chez Dur et Doux, label lyonnais...
Duo parisien né d'une rencontre en studio, No Money Kids fait dans l'indé qui a des idées. Ce Trouble est son troisième essai en quatre ans et les deux acolytes, libres, y naviguent entre blues, électro et rock aux crocs acérés. Leur Hear the silence avait en son temps...
Bon bon bon, c'est du tout bon, inutile d'épiloguer dans la stérilité! Ces EggS sont hébergés par Howlin' Banana Records, ce qui déjà les différencie clairement. Ils évoquent Sarah Records ou encore Flying Nun, adoubent le Guided by Voices de Robert Pollard et se hissent aisément, avec cet EP...
C'est tellement jouissif, ce shoegaze digne des plus grands, ces "Ouh-ouuuhh" qui te font chantonner les yeux fermés, cette voix de Laurianne, autrefois connue et rencontrée sous l'étendard Cristal Place (CEO), cette espèce de "supergroupe souterrain". Chez Bryan's Magic Tears, on vient de chez Marietta, de La Secte du...
"Routard" ayant bourlingué du côté des Etats-Unis autant que dans les bars de la région parisienne, Phil Fernandez fonde Big Dez en 1996, avec Bala Pradal. Dès lors, la famille prend de l'envergure, une flopée d'albums s'ensuit, les dates tombent et nous voilà, chemin faisant, à ce 8ème...
Bel objet reçu sans bio ni info, l'album des lyonnais de Oui Oui Oui, Ok Ok! s'avère être, à l'écoute, une belle surprise. Fort de douze titres dont peu ou prou font "fuir", il présente une électro-pop animée, aux colorations diverses et aux chants mêlés (My dear), qui débute...
Nouvel album pour les défricheurs suisses de Puts Marie, déjà performants sur leur Masoch I-II (2015), grâce à leur mix noisy et mélodieux qui évoque parfois les Belges de Deus, entre phrasé hip-hop et incartades rock voire noise (le déjà excellent Catalan heat en ouverture). Catching bad temper, nouvel opus...
The Jones, c'est une belle ribambelle de "grognards" du rock qui, avant de pondre cet excellent Silver faces, ont riffé, tapé et pulsé avec Tav Falco, Kim Fowley, Flamin' Groovies et j'en passe, se construisant donc un solide vécu. A l'écoute de l'album, taillé dans un rock'n'roll autant élégant que...

A VOIR EGALEMENT