13.6 C
Bordeaux
mercredi, août 5, 2020
Le duo composé de Cyril Debarge et Louis Aguilar, soit Weekend Affair, pour lancer la machine. Evergreen, basé entre Londres et Paris, pour lui emboîter le pas. La prog' du soir avait encore belle allure et une première surprise nous vint de la paire Weekend Affair, très à son...affaire,...
Un trio français confirmé (Decibelles, affublé d'un nom de groupe prémonitoire), un duo de londoniennes déchaînées qu'épaule un solide batteur (Nova Twins, récente révélation à la fusion bondissante), telle était l'affiche proposée par la Lune des Pirates en ce mercredi pluvieux, amorcé par 3 concerts...à la faculté d'arts de...
Ayant déjà accueilli A Place To Bury Strangers, le trio de Brooklyn au registre noisy-shoegaze radical et expérimental, lors d'une Nuit Blanche datant de quelques années, la Lune des Pirates ouvrait à nouveau ses portes à la formation d'Oliver Ackermann, avec pour inaugurer les festivités, un étonnant, et détonnant,...
Placé, comme le R4 de Revelles mais dans une veine un tantinet plus "villageoise", dans la charmante ville de Saint Riquier, le festival de ladite ville vaut bien qu'on fournisse l'effort, dérisoire, d'une poignée de kilomètres.En ce lundi et suite à la défection des Hurlements d'Léo, c'est dans un...
On les savait capables des meilleurs coups, les Picards Arnaud Broucke et François Dereux ont pour l'occasion fait fort en attirant dans leurs filets Dirty Deep, strasbourgeois garage-blues comptant parmi les fleurons hexagonaux, que j'avais vus, impressionnant(s) en solo, au Celebration Days 2012 puis sur ce même festival plus...
Repère incontesté pour effectuer des découvertes, la Lune des Pirates a aussi vocation à surprendre. Les deux étant, me direz-vous, intimement liés.Eh bien pour le coup et avec cette date unissant Catastrophe et Forever Pavot, ladite surprise fut de taille, les deux formations invitées nous baladant allègrement à bord...
Fleuron du label Les disques Bongo Joe, adepte de la différence stylistique, Altin Gün, combo turc basé à Amsterdam, jouait ce vendredi soir dans le théâtre du Safran amienois. Qui allait vite se retrouver garni, en son devant, d'une centaine de danseurs increvables, massés devant un public qui lui...
Fan depuis ce Mémoires vives surprenant, il me tardait de voir Grand Blanc live. L'occasion m'en fut offerte par la "Manu" de Saint Quentin; le lieu commençait à manquer mon existence d'oiseau de nuit live et je piaffais d'impatience d'entendre, sur la scène axonaise, les Belleville, Disque sombre et...
Les excellents Tristesse Contemporaine, avec leur électro-pop/cold de haute volée, précédés par la curiosité plutôt "wild pop", au chant en Français bien amené, ayant pour nom Inigo Montoya.Voilà ce que proposait la "Lune" en ce vendredi soir, avec d'emblée une bien belle découverte générée par Inigo Montoya. Entre french...
Après un jeudi soir psyché/90's déjà porteur, c'est à une véritable expérience stylistique que nous conviait la Lune des Pirates, avec à l'affiche Indianizer, Italiens fous, puis Flamingods, Anglais déjantés. Ceci pour un " voyage expérimental", comme écrit sur la brochure de saison de la salle amienoise, qui aura...

A VOIR EGALEMENT

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com