0.3 C
Bordeaux
lundi, janvier 17, 2022
Les rentrées au 106 de Rouen sont traditionnellement déviantes et explosives et cette année, l'affiche était encore prisée pour le retour du public dans l'antre normande puisque les furieux The Men, auteurs d'un Open your heart débraillé, jouissif, y tenaient la tête d'affiche, précédés par Violence Conjugale,...
Après une édition 2011 attractive bien qu'un tantinet démonstrative dans le jeu, la Boule Bleue, référence en termes de musiques cuivrées, instaurait cette année une prog' plus mordante, conclue notamment par The Headshakers le vendredi et un superbe enchainement DSC/La Ruda le samedi. HeadshakersOutre ces cylindrées déjà confirmées,...
Se réveiller un dimanche est déjà une forte plaie. Mais sous la pluie, sur la boue et loin de ses bases, c'est démotivant. Pourtant, les techniciens des Eurocks ne chôment pas dans l'organisation et après quelques minutes de fausses rumeurs d'annulation, l'on nous confirme que tous les lives sont...
Samedi 30 Juin. C'est sous 30 solides degrés et après m'être versé des litres d'eau sur le visage et la nuque que l'entrée du site me tendit les bras. Je montrai fièrement mon badge presse pour accéder aux coulisses réservées aux journalistes et me fit discret au milieu des...
Festival dans un esprit "Woodstockien" assumé et bien perpétué, le Celebration Days avait pour sa quatrième édition, la troisième "entière", pris la décision de diversifier plus encore sa programmation, déjà de haute qualité. Organisé avec pertinence par une équipe ayant su évoluer au fil des années, il...
Pour sa quatorzième édition, Rock en Stock a judicieusement durci le ton et proposé une affiche de choix, avec en "guest-star" Ministry. C'est dire la qualité de l'évènement, où l'on pouvait aussi voir Lofofora, Les Fatals Picards, Danakil, Marcel et son Orchestre (d'autant plus marquant qu'il s'agissait...
Dans la continuité d'un parcours parfois chaotique, marqué par un arrêt temporaire de l'évènement, le Lézard Jaune aura pourtant accouché d'une édition 2012 diverse et sans faux-pas, dominée dans un premier temps par Nasteen puis par les excellents DSC, et largement éclairée par la pléthore de groupes,...
Déprogrammé, eu égard au conditions climatiques, du festival R4 voisin, Deportivo a pu rattraper le coup en investissant un caf'conc amienois tout heureux de les accueillir et qui s'en souviendra certainement longtemps: le Charleston, pour l'occasion plein à craquer. Pour les gars de Bois d'Arcy, assez "cools"...
Lancé en 2007, année où il s'appelait encore La Grande Marmite et s'était vu conclure de manière magistrale par des Bikini Machine survoltés, le Murmure du Son eudois a déjà pour cadre deux superbes endroits: le Théâtre des Charmes, aux airs de Lune des Pirates locale, doté...

A VOIR EGALEMENT