Bubblies – Bubblegum explosion

0
973

Pour qui a connu l’énorme scène française des années 90, les BUBBLIES seront loin d’être des inconnus. Pour les autres, cet album sera un formidable outil de découverte de ce groupe à l’univers très personnel, à l’instar  par exemple d’un DIONYSOS.

Entre guitares abrasives et ambiances presque infantiles, rage rock et douceur pop sucrée, les BUBBLIES trouvent leur équilibre et nous régalent de douze titres enchanteurs, introduits par un "Glitter" dévastateur qui convoque le fantôme de WEEZER, poppy et énergique, littéralement irrésistible.

Ensuite, on a droit à un titre très "Malzieuesque", "La mouche", qui oscille entre accalmies et rock racé , truffé de petits bruitages détonnants, puis à "Space cow girl" qui fait se télescoper , justement, WEEZER et DIONYSOS, tout en confirmant le côté délibérément personnel des compos du trio. Côté personnel qui se confirme sur l’apaisé "Stone in paper", aussi beau que calme, doté de choeurs féminins qui le portent vers des sommets de magnificence.

En outre, les toulousains ont su sur ce disque s’entourer de membres de groupes tels que DOLLY, DIONYSOS justement, ou encore les GREEDY GUTS et SWEET APPLE PIE, dont les interventions donnent à cette oeuvre des airs d’album pop de l’année.

Comment, en effet, résister à "The head in the hole" et ses superbes sonorités, le sautillant "Ice scream" lui aussi orné de sons délirants, la superbe chanson d’amour (?) "Label vie" au refrain que toute la France "connaisseuse" reprendra bientôt, à ce "Am I a bird" fonceur et compact, bref, à tous ces titres dont chacun possède une accroche, cette foule de petits détails décisifs et captivants? Avec en prime, et en guise de fin d’album, un "Memories" de folie, à,la fois spatial, délicat  et foncièrement rock.

C’est tout bonnement impossible et cet album magistral s’impose de lui-même, appelé à demeurer un long moment au sommet de la scène pop-rock hexagonale.

Superbe retour!