11.3 C
Bordeaux
mardi, janvier 25, 2022
Actif depuis 2006, donc aguerri, le H-BURNS de Renaud Brustlein nous gratifie depuis plusieurs sorties d'une pop-américana des plus estimables. Sensible, fin mélodiste, il récidive ici avec son Midlife. Lequel, avec brillance mélodique et une certain ressenti, met d'emblée tout son monde d'accord avec un enchaînement imparable allant de...
Tiens, j'avais presque "zappé" Mudhoney depuis l'excellent Under a billion suns (2006), qualifiant ce dernier, avec mes collègues de promo moniteur-éducateur, de "tuerie". J'étais tombé, depuis, sur un pas moins bon Vanishing point (2013). J'y retrouvais la flamme grunge crade, la diversité aussi, le verbe critique, de Mike Arm...
Duo bordelais, Kap Bambino avait dangereusement réjoui mes écoutilles avec Blacklist (2009) puis Devotion (2011). Il y mélangeait, dans une belle générosité (pléthore de titres figuraient au programme), noise, grunge et électro, pour faire court, de manière personnelle et aboutie. Et ce, suivant une énergie débridée. Avec ce Dust, fierce,...
Italien, Sacramento attirera par son son 80's reverbéré, à la fois cool, frais, et irrésistiblement mélodique. Venu de Milan, plus précisément, il se distingue avec ce Lido dont les neuf titres font du bien. Sans s'énerver outre-mesure, le groupe de la Grande Botte installe un répertoire délié, indie, aux...
Trio de Washington DC, Priests joue du rock. Féminin mais d'un bel impact (2 de ses 3 membres sont des filles), qui fait du bruit avant de se faire "Blondiesque" (l'excellent Jesu's son qui ouvre la marche), met le féminin chanté à l'honneur (l'éponyme The seduction of Kansas, rock...
Bon, Nour est tourangeau et "crèche" chez Kythibong. Voilà déjà deux atouts sérieux. Il est aussi issu du Capsul Collectif. Il a déjà sorti 2 disques sous l'appellation Tasty Granny. Tasty, son Vain bleak and iconic l'est de A à Z. Mélodieux et impétueux à la fois, il recourt déjà...
Affaire britannique gérée par les frères Loveless, Eoin et Rory, Drenge en est avec Strange creatures à son 3ème album. Il y perpétue, en quatuor depuis peu, son "blues-pop grunge" (et un peu plus) qui frappe fort avec le titre d'amorce, Bonfire of the city boys. Entre The Fall...
Déjà dépositaire de 2 albums singuliers (Repeupler en 2016, Tout naît / tout s'achève dans un disque en 2018), Gontard, soit le lucide et aiguisé -dans sa vision, dans son écriture aussi- Nicolas Poncet, travailleur social de son état en mauvais état (ce qui me le rend d'autant plus...
Après l'excellent ouvrage de Benjamin Fogel sur Swans, j'ai l'honneur de recevoir celui de Simon Clair sur Lizzy Mercier Descloux; "Lizzy Mercier Descloux, une éclipse". Ce qui, d'une part, démontre que chez Playlist Society, on aime, et on sait, honorer les artistes décalés, aussi intègres qu'hors-normes. Et, d'autre part,...
Trio d'Atlanta, The Coathangers a déjà à son actif 6 albums et 12 ans de tournées soutenues. Pour ma part, je le découvre. La surprise est (très) bonne, The devil you know se montrant assez...diabolique pour rester dans les caboches, assez nerveux et féminin, de façon rageuse, dans la...

A VOIR EGALEMENT