La Jungle + Jaquarius + Dalla$ au Krakatoa

0
525

C’est une soirée entre noise rock et techno que vous propose le Krakatoa ce vendredi 29 avril 2022 avec à l’affiche: La Jungle, Jaquarius et Dalla$! Ce concert prévu au départ en février a été reporté à ce mois-ci  et les places achetées pour la date de février restent valables. Ouverture des portes à 19H30. 12/15 euros. événement Facebook.

extrait de l’événement Facebook:

La Jungle (Noise Rock – Belgique)
« Jim & Roxie empruntent les codes traditionnels de la noise, s’en réapproprient des bribes et bouclent le tout pour répéter compulsivement des séquences toujours conçues live.
Une spontanéité hypnotique et volontairement lancinante, à la limite de l’interminable, qui s’octroiera à l’occasion quelques brèves impulsions doom orientales ou une épique bifurcation métal au beau milieu d’une épopée kraut-rock.
Si La Jungle est souvent définie comme un duo math-rock, ses deux noisers préfèrent parler de techno à guitare déflagrante, à batterie frénétique et à Casio pour gamin, sauvage et effrontément dansante.
Welcome in the… trance ! »

Jaquarius (Techno/IDM – Bordeaux))
« TB-303, larsens et synthétiseurs modulaires : voilà des mots qui en disent long sur Jaquarius.
Forgeant son acid techno en marge des sentiers battus il nous surprend avec des sorties aussi intenses qu’imprévisibles sur des label ayant une forte identité : Acid Avengers, Mindcolormusic, Zodiak Commune ou encore Narcosis. Faciné par la culture Anglaise idm/braindance, l’acid de Den Haag et du Midwest ainsi que la rave, sa terre natale, il nous invitent à déambuler dans un monde électronique où les synthétiseurs sont l’espace et les boites à rythmes le temps. »

Dalla$ (Punk/Hip-Hop – Bordeaux)
« Le rap de DALLA$ explore depuis le début la question des limites. Funambule funéraire, passeur entre les mondes, il navigue dans les genres, les déterre avec brio. Son premier album, « Virus & Vaccins », témoigne déjà de cette constante. Que ce soit musicalement, mêlant influences hip-hop, électro, punk et expérimental, ou son timbre qui oscille entre rage et désespoir, ironie et lyrisme mais aussi dans ses thèmes, qui traitent souvent de questions d’identité et de marginalité. »