Paz, livre album

0
940

Après être sortie en digital puis en vinyle il y a quelques mois, la création originale Paz est disponible depuis hier dans une version livre album comprenant le roman Paz de Caryl Ferey + le CD de l’album (Gallimard/Aparté, 5 novembre 2020). Pour rappel, les titres de cette création musicale ont été écrits par Caryl Ferey et Bertrand Cantat autour du roman Paz de Caryl Ferey paru l’année dernière et ont été mis en musique par Laurent Girard, Marc Sens et Manusound. On retrouve donc sur le Cd accompagnant le roman: les titres sortis précédemment ainsi que des narrations entre les chansons (12 titres dont 7 chantés). Retrouvez ci-dessous le titre “Ta peau” mis en ligne par le label Aparte pour vous faire une idée si vous êtes passés à côté en avril. Facebook du projet Paz

texte de l’éditeur: “Paix, c’est le thème de ce réquisitoire pour la vie : six textes originaux coécrits par Bertrand Cantat et Caryl Férey qui ont voyagé ensemble en Colombie, sept chansons aux influences post-rock mis en musique par des artistes d’exception.
Mêlant leur plume pour imaginer une forme d’excroissance au roman, ces deux artistes aux univers communs nous livrent des textes sombres et oniriques, prose et chansons se superposent, sur une musique composée sous le sceau de l’incandescence.”

PS: Muzzart vous rappelle au passage que les librairies bordelaises continuent à fonctionner en click & collect en cette période de (re)confinement alors n’hésitez pas à vous tourner vers vos libraires locaux pour les aider à survivre à tout ça!

résumé du roman: “Pour la première fois depuis des décennies, paramilitaires, FARC et narcotrafiquants ont déposé les armes et sont sur le point d’aboutir à un accord de paix. La guerre civile aura laissé derrière elle des milliers de morts et de disparus.
En politicien avisé, Saul Bagader a réussi à s’arroger une place de choix auprès des artisans de la paix. Mais des corps mutilés rappelant les pires heures de la Violencia sont retrouvés aux quatre coins du pays.
Lautaro Bagader, fils de Saul et ancien militaire désormais chef de la police de Bogota, ne sait sur qui porter ses soupçons : narcos, anciens Farc ou paramilitaires opposés au processus de paix ? Il doit impérativement faire cesser l’hécatombe au plus vite, avant que la presse ne s’en mêle, même si, pour cela, il doit ouvrir cette boîte de Pandore qu’est son histoire familiale.”