Didier Super au Rocher de Palmer

0
1292
Enfin. ENFIN la comédie musicale de Didier SuperEt si Didier Super était la réincarnation du Christ ?” est arrivée à Bordeaux ! Plus précisément, c’est au Rocher de Palmer de Cenon que le trublion avait rendez-vous, dans un auditorium où le public assis ne s’est pas fait prier pour manifester son plaisir d’assister au spectacle délirant qui a été offert ce vendredi soir…

Par où commencer ? Difficile ! Ce ne fut pas un concert auquel le public a eu droit, pas vraiment non plus une comédie musicale. Et pourtant, il y avait beaucoup de choses dans cette heure et demie : un peu de musique, certes (deux musiciens / comédiens assuraient “batterie” et guitares / claviers), avec le tube “On va tous crever” en entrée, qui donnait le ton de la soirée : volontairement décalée, trash et provocante, mais aussi des cascades à vélo (Didier Super, de son vrai nom Olivier Didier Haudegond fut champion de BMX), des passages de théâtre traditionnel et théâtre de rue. Fidèle à son personnage, à son sens de la provocation, Didier Super n’a épargné personne, passant d’un sujet à un autre grâce à une “histoire” qui sert de fil directeur (en gros : Didier Super a un accident et perd sa flamme de chanteur engagé, il doit donc la retrouver !) et lui permet toutes les audaces. Tant pis, et même tant mieux si ça choque : ça reste pourtant toujours pertinent, trash parfois mais le public est là en connaissance de cause, et l’on sent quand même que Didier Super et sa troupe (3 comédiens en plus de ses musiciens/comédiens) ont beaucoup travaillé les textes, la mise en scène (totalement toc) et l’articulation entre toutes les composantes du spectacle. Si l’on en juge par la standing ovation du public et mon sourire à la fin, Didier Super a réussi son coup : j’ai vu une (presque) comédie musicale et j’ai aimé ça !