BO – Koma Stadium

0
1600

D’aucuns diront que BO est un dandy musicien, c’est juste (il semble adorer les costumes et les cravates), mais c’est aussi un savant fou musicien qui fait une musique pop electro qui groove. Oui, en plus d’être BO (pardon, je n’ai pas pu résister…), il a aussi un univers un tantinet surréaliste et fascinant, un univers où il mélange de façon insensée des sons, des thèmes, des ambiances tout en restant accessible, c’est le principe de la pop.

Et il adore la pop au point d’oser quelques reprises savoureuses comme celle de “Bachelorette” de Bjork (rebaptisée BOchelorette pour l’occasion) ou une autre de Cindy Lauper (“Girls just want to have BO) ou encore “Killing in the Name” de Rage Against The Machine dans une version avec chorale… (cf son blog: boblog.over-blog.com)

Parmi ses chansons à lui (celles-ci ont été bidouillées à la maison et mixées à Londres) , il y en a une qui est si bien rythmée et joyeuse qu’elle pourrait être une musique de pub de voiture (“Yokohama”), il y a une ballade en franglais où il fait rimer “blues” avec “pelouse” (“I got the blues”), une berceuse en anglais et à la guitare acoustique (“Goodnight”), mais il y a aussi une chanson avec plein de samples de disques qui se rayent (“Albert and Fred “), un instrumental au piano (“Un petit air pour Morfar”) et puis une chanson en ‘pam pam pam pam’ intitulée à juste titre “Pam pam pam pam”. Ma préférée: “Happy Song” avec sa fin au mégaphone un peu à la “Dirty and True” d’Hawksley Workman.

Bref, Bo est un adepte de la rime improbable, du jeu de mots un peu bancal et de la culture au sens large (de Kirkegaard à Mary Poppins en passant par Bollywood), il surprend, amuse et fini par vous embarquer dans ses délires et par vous faire chanter “pam pam pam pam”.
Allez voir aussi son site, parce que (je le cite) il “est super chic” et qu’ “internet, c’est la fête”.