MC5-DKT – Concert du 09/09/2004

0
2125

C’était Jeudi 9 septembre 2004 à Bordeaux, au 4 Sans pour être exact. Il y a avait Zyx et Aldarion ce soir-là à l’occasion du concert des légendaires MC5 !! Enfin, disons plutôt les DKT, c’est à dire les trois membres vivants du groupe. Pour ceux qui ne les connaissent pas, je dirais seulement qu’il s’agit d’un des groupes les plus talentueux de l’histoire du Rock. Crée en 1964, à Détroit, MC5 (ou Motor City 5 en référence à leur ville d’origine Détroit) s’est fait connaître en France grâce au tube “Kick Off The Jam” repris par les Rage against the Machine ou bien Jeff Buckley (rien que ca oui !!). Un groupe qui nait au moment où le rock se structure encore sur les fondations du blues et de la soul. Ils sont souvent considéré comme l’un des géniteurs du punk rock par leurs musique mais aussi par leurs attitudes anti-conformistes très marquées pour l’époque.

Alors là, vous allez me dire, mais pourquoi le “4 sans” et pourquoi pas “Bercy” … sachez que je me pose encore la question quand je repense au spectacle que c’était !! En fait, il ne s’agit, aujourd’hui, plus des MC5 au sens légendaire du terme, nous sommes ici en présence d’un nouveau groupe formé avec les anciens membres du MC5. Ce groupe c’est les DKT (qui sont en fait les initiales des membres survivants), avec Wayne Kramer (guitare), Dennis Thompson (batterie) et Michael David (basse), ou trois “grand-pères” du rock qui n’ont rien à envier à la jeunesse !!

Ce fut un spectacle étonnant, rodé à l’américaine, entrainant et sans temps morts. Une des clés du spectacle : la présence d’invités de qualité (des guest comme on dit !) chargés d’assurer la lourde tâche du regretté chanteur. Au menu, une chanteuse Lisa Kekaula des BELLRAYS (groupe garage/soul de Detroit) à la voix digne des grandes divas de la soul assurant les morceaux blues et funk du groupes. A ces cotés, un chant Evan Dando des Lemonheads assurant le coté plus Rock ‘n Roll voire Punk du combo. Ce savant mélange a permis de balayer toute la palette du répertoire pour le plaisir d’un public très hétéroclite,ce soir-là. Rajoutez, Johnny Walker des Soledad Brothers (vocals/harmonica) et Nick Royale des Hellacopters et vous avez une grande soirée de Rock ‘n Roll !!

N’oublions pas de parler des premières parties qui ont su habilement faire “monter la sauce”. ANTENNA TRES, groupe de bordeaux, entièrement instrumental, très sympa. Pour vous situer le style de musique, disons que c’est le titre surf music de la BO de Taxi et Pulp Fiction (“Misirlou” de Dick Dale). Beaucoup d’énergie, bonne maitrise du son, idéal pour débuter la soirée.

Les bordelais fut, ensuite, suivis d’un groupe espagnol TOKYO SEX DESTRUCTION. LE groupe de Rock ‘n Roll, mélange de The Hives et At the Drive-In (les mimiques du chanteur sont identiques à celles de Cedric Bixler !!). Du bon Rock à écouter en live et je peux vous dire qu’après le public étant plus que rechauffé !

En conclusion, je pense qu’on retiendra un bon spectacle, une fille habillée en rouge et dansant très bizarrement, une bonne ambiance, un bus, des espagnols engueulés par la sécurité, une charmante distributrice de flyers … une bonne soirée tout simplement.