BORDEAUX TEENAGE ROCK – Compil

0
6345



A Bordeaux, le vendredi 25 mai 2007, c’était teenage attitude ou plutôt teenage Bordeaux rock attitude à la Rockschool Barbey (18 cours Barbey): jean slim et T-shirt étaient de rigueur ce soir-là. En effet, l’association Bordeaux Rock avait organisé un festival consacré entièrement à la jeunesse rockeuse locale. Voilà un événement qui, malgré tout ce qu’on pourrait en dire, est une très bonne initiative pour les amateurs de musique auxquels on ne propose que trop rarement de grands moments musicaux de cette nature. Le concert a rassemblé pas mal de monde (voir la vidéo faite par Zacprod ici ) et à mon avis la compil Bordeaux Teenage Rock devrait, elle aussi, avoir pas mal de succès…



Sur cette compil Bordeaux Teenage Rock (14 titres déjà disponible), on retrouve un florilège de ce qu’on peut appeler du rock énervé inspiré principalement par la musique des grands groupes des 60s et 70s (avec incontestablement le Velvet Underground en tête de liste…) mais que ces jeunes ont voulu adapter aux années 2000, chacun à sa sauce.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé John Sushi and the Bastards avec “L’aventure d’Homère” dont le texte juste un brin caustique (et en français) était très rafraîchissant, Good old days et leur chanson “As I think” dont le son plus apaisé a énormément plu à mes oreilles plus vraiment ‘teenage’, et je dois avouer également un petit faible pour “What kind of you is real” de Leisure et pour “Feel this Song” de The Magic Jumblies club
Les Kid bombardos sont les seuls (pour l’instant) que j’ai eu le plaisir de voir jouer “I round the bend” (sous les applaudissements d’un certain nombre d’aficionados, d’ailleurs), mais il y a aussi, dans le désordre:
“The Secret of the Cyclop” de I was a teenage werewolf,
le très romantique “Pathetic Love” de I love Lola,
“Tu n’as pas le choix” de The Smocks (et le très rock ‘n’ roll “1, 2…1, 2, 3, 4!” crié juste avant le refrain),
“Waiting for you” de The Garnements,
le
Beatles
ien “Converse and Slim” de The Sterlings,
“You don’t know” de The Deans,
le
Kinks
ien “Just a teen sixties girl” de Cow boys in Africa,
“Iréel” de Reverseens
et “Tu es le diable” de Hangar.

Alors, bien sûr que la nouvelle scène rock ne se résume pas à ces quelques 14 groupes, mais comme le dit José Ruiz, le directeur de l’association Bordeaux Rock, l’idée est “de flasher comme un radar cette scène qui arrive pied au plancher” et de réussir à distinguer çà et là quelques têtes qui dépassent.

La liste n’est pas forcément exhaustive, le CD manque peut-être un peu d’éclectisme, mais l’entreprise est très louable.
Enjoy.