Cocoon – From Panda Mountains

0
4568
     Le groupe Cocoon a des influences folk anglaises et américaines allant de Nick Drake à Sufjan Stevens mais ce joli duo est bien de chez nous et nous arrive, avec sa musique pop folk rafraîchissante, tout droit d’Auvergne ou plus exactement des Panda mountains (quoi? comment-ça il n’y a pas de pandas en Auvergne? si, si… euh…).
   Une petite présentation s’impose : Cocoon, c’est Mark et Morgane. Ils chantent tous les deux, elle joue du clavier et lui de la guitare, du ukulélé et du banjo. Ils ont la vingtaine et de l’enthousiasme et du talent à revendre comme le prouve leur tout premier 5 titres donc intitulé ‘From Panda Mountains’.

     En quelques chansons Cocoon nous fait la démonstration du fait qu’il n’est pas nécessaire de vivre de l’autre côté de l’océan pour faire de jolies chansons folk. Ce 5 titres mèle l’ironie avec ‘On my way’ et ce mec qui avoue lui même qu’il est tellement lâche qu’on devrait lui décerner un prix (‘I am such a coward I could win an award’) à juste ce qu’il faut de tristesse et de mélancolie, ‘Tell me’ et ‘June’, sans oublier de nous raconter la drôle d’histoire de la fille qui croyait aux licornes vue par celui qui  n’en a rien à faire ‘I don’t give a shit’.



     Et puis, il y a ‘Hummingbird’, petit bijou de ce premier disque qui vous donne le sourire pour la journée, car comment ne pas se laisser embarquer par les voix de ces deux-là qui se mèlent à merveille et vous murmurent à l’oreille qu’au bout d’un long chemin, on arrive au coucher du soleil à une maison où on est accueilli par un regard de bienvenue. ‘There’s a long long road, to reach your house, and I arrived, just before, just before, the sunset, and you said, and you said, welcome with your eyes, and we said, and we said, nothing at all’

    Cocoon a su créer un univers personnel et original, un rêve éveillé doux et décalé qu’ils nous livrent avec ce disque pop folk simple, léger et sincère qui donne envie d’aller se balader dès que possible dans les Panda Mountains, qu’elles existent ou pas. A leur sommet, l’air est de toute évidence pur et frais , alors, respirez, de préférence à pleins poumons … et sans modération…

PS: le premier album de Cocoon est prévu pour cet automne… c’est bien la première fois qu’il va nous tarder la rentrée…

la page myspace de Cocoon

une interview de Cocoon est disponible sur MuzzArt