The Tall Ships – paint lines on your glasses look up at t

0
749

Originaire de San Diego, le trio composé de kyle conwell – bass/vox steve kuhn – guitar/vox et keith andrew – drums pratique un math-rock à l’écoute duquel plusieurs noms  peuvent être avancés (on pensera entre autres à Codeine, Archers of Loaf, The Police, Three Mile Pilot, Fugazi, The Don Cab, influences clairement avouées par le groupe), mais qui reste entièrement personnel et n’est donc du qu’à l’ingéniosité des trois complices.

On parlera d’ailleurs de math-rock uniquement dans le but de "catégoriser", car il est bien évident que la richesse de la musique présentée ici fait qu’il est impossible de la réduire à une simple apelation, à un style unique. C’est beaucoup trop réducteur pour un groupe qui, s’il avoue les influences citées plus haut, les sublime, se les approprie pour créer un univers personnel et envoûtant.

Du math rock, il garde les structures complexes et louvoyantes, du post-rock il inclut les ambiances hypnotiques, du rock il utilise le nerf, la rudesse, du "slow-core" de groupes comme Codeine il distille cette "intensité inerte", entre autres "ingrédients" nécessaires à l’élaboration de son propre son. Et de ces éléments, il tire le meilleur et les combine avec maestria. Résultat de cette démarche: un disque passionnant, trouvant le juste milieu, et un équilibre aussi juste que précaire, entre quiétude et tourment, calme et tempête sonore, et variant les climats avec un savoir-faire que peu possédent. Véritable tourbillon émotionnel, cet album nécessite de nombreuses écoutes avant d’être réellement compris et "ingurgité". Il s’impose insidieusement et s’avère au final indispensable, et on y retourne sans arrêt, dépendant de ce festival musical et rythmique, de ce kaléidoscope de paysages sonores étourdissants.

Comme pour Papier Tigre, autre formation que l’on pourrait qualifier de "décalée", l’oeuvre de The Tall Ships est à considérer, et à écouter, dans son intégralité, d’un bout à l’autre, tellement elle regorge de détails passionnants et emprisonne l’auditeur dans sa toile sonore novatrice et inédite.Superbe.