eOLe – Hopeland

0
1600

Eole, c’est un gars armé d’une guitare (ou d’un piano) et d’une voix agréable à l’oreille, maitrisée et utilisée à bonne escient. L’ancien membre des groupes Shapeless ou Overflow.inc semble prendre, de plus en plus, goût aux escapades solo, lui permettant ainsi d’aller au bout de ces envies artistiques …
Le mini-album semble s’articuler en deux parties, la première transpire le post-rock britannique (Radiohead, Muse) l’autre la folk américaine (à la Bruce Springsteen, Neil Young). Que de grands noms me direz-vous !…Il en ressort un univers et des ambiances intéressantes, sens de la mélodie et diversité des arrangements sont au rendez-vous.
Seule reproche qu’on puisse lui faire concerne la qualité générale de la production, la programmation batterie “I Don’t Even Try” en est, malheureusement, le meilleur exemple. Dommage que l’ensemble sonne tellement “maquette”, parce que les compositions sont là, Eole possède les qualités essentielles du songwriter (maîtrise des instruments, guitare, piano et voix) …

On se surprend alors à vouloir réécouter ce CD, comme si les mélodies prenaient le pas sur tout. Aujourd’hui, je n’ai qu’une seule envie, celle de le découvrir sur scène …et j’espère ne pas être déçu (I Hope It !)