22.2 C
Bordeaux
jeudi, août 11, 2022
Les gaillards viennent de Haute Savoie, brassent allègrement -et talentueusement- space rock, shoegaze et kraut-rock. Leur nom est Korto. Cet album, éponyme, est un bijou du genre, qui s'appuie sur des vocaux éthérés à la ride, une rythmique à la fois carrée et aventureuse et des guitares bavardes. Sept...
Après plusieurs EP's foutraques et concluants, Traditional Monsters, basé à Paris, fait valoir son post-punk "trombonisé", classieux ou débraillé, sur la durée d'un album. Celui-ci se nomme Push the panic button, inclut dix titres de haute qualité, qui vont de l'élégant (Living in a pumpkin) à de l'énergie plus...
MoE est norvégien, Gerda italien. Sur ce split, chacun reprend l'autre, dans un premier temps, l'espace d'un titre. C'est la première de MoE en Italien, la première, également, de Gerda en Anglais. Le Karaoke ainsi créé nous donne d'emblée deux pavés noise de folie; Gerda dépasse les sept minutes...
Les gars jouent à 2, viennent de Melbourne. Leur label, qu'ils dirigent, y est aussi basé. Ils font dans la noise lourde (Fingers as arrows), privilégiant d'ailleurs sur ce We won't let you sleep bien nommé les tempos lestes. Ils s'appuient sur cela pour répéter les sons, asséner des...
Bien que doté d'un nom à consonance allemande, DAAU est belge, d'Anvers plus précisément. Avec ce disque qui crée du neuf avec du vieux "pas si vieux que ça", le groupe revisite son répertoire avec l'appui de l'ex-Deus Rudy Trouvé. Bien lui en prend!En effet, le gaillard apporte le...
Saint Emilion Jazz Festival 2017photos: Thierry Pavic21 juillet 2017Hugh ColtmanStacey Kent22 juillet 2017Yaron HermanPost ImageCyrille AiméeTrio Ponty Lagrène Eastwood23 juillet 2017The HeadbangersMalted MilkRichard BonaMerci au Saint Emilion Jazz FestivalMerci au Saint Emilion Jazz Festival
Dätcha Mandala au Celebration Days FestivalCernoy (60)12 août 2017Merci au Celebration Days Festivalet aux Dätcha MandalaMerci au Celebration Days Festivalet aux Dätcha Mandala
Le Celebration Days, c'est la nique sonique, l'orgasme décibélisé. Verdoyant, dans son cadre chatoyant, il n'a de cesse de grandir, d'évoluer, d'innover avec, cette année, la pléthore de groupes dépaysants (les londoniens The Turbans, "juste énormes", entre Transglobal Underground et Asian Dub Foundation, Kamélectric et son trip africanisant indéfini,...
Groupes italiens, Inutili, ici loin d'être inutile, et Hallelujah! s'unissent pour un Split 10" incluant 7 titres. Les premiers inaugurent l'opus avec 3 morceaux dont le premier, Mice, développe une trame psych-noise un peu courte, qui aurait gagné à s'étendre un peu. L'effet est cependant certain, la folie vocale...
Connu pour sa liberté de ton, sa générosité (opus très souvent "chargés") et son explosivité, Deerhoof remet le couvert avec Mountain moves, fort lui de 15 morceaux dont 3 reprises.Si on y démarre "cool" (le délié Slow motion detonation qui voit Juana Molina intervenir), la science du riff est...

A VOIR EGALEMENT