Concours: des places à gagner pour Marie Flore + Fils Cara au Krakatoa !

0
651

C’est la rentrée et la reprise des concours sur Muzzart ! En partenariat avec le Krakatoa, nous mettons en jeu 4 places (2X2 places) pour le concert de Marie Flore et Fils Cara qui aura lieu le 30 septembre 2022 et c’est une très jolie soirée chanson pop/rap qui s’annonce!

Pour participer au concours et tenter de gagner 2 places pour le concert de Marie Flore au Krakatoa, il suffit de nous envoyer un mail à l’adresse: concoursmuzzart@gmail.com avec en objet “concours Marie Flore” et en indiquant vos nom et prénom dans le mail. Nous vous remercions de ne participer que si vous êtes certains de pouvoir vous rendre au concert. Le tirage au sort des gagnants aura lieu le 24 septembre 2022 et les gagnants seront prévenus par mail.

extrait de l’événement Facebook:

– (Chanson/Pop – FR)
« Marie-Flore ne ressemble à personne et personne ne ressemble à Marie-Flore. Minois de chat au cœur écorché, regard bleu cristallin et timbre à nulle autre pareil, elle est l’une des rares artistes françaises capables de passer d’un piano-voix éthéré à une pop teintée d’urbanité et de modernité, à chaque fois poétique.
Après un premier album qui a fortement séduit (Braquage), elle revient sur scène pour défendre un nouveau disque prévu courant 2022. La performance est un art qu’elle maîtrise : Séduisante, défiante, ironique, littéralement hors du commun, Marie-Flore prend d’assaut nos cœurs sur disque comme sur scène. On est prêt à succomber. »

(Chanson/Rap – FR)
« Le décor change. Le personnage est le même : col roulé, chaîne en or et poésie. L’histoire continue. Elle s’appelle « Fictions », comme une référence aux nouvelles de Borges, où le fantastique s’invite toujours dans le quotidien. Fils Cara y raconte ses errances à travers les jours, les rêveries qu’on y trouve, l’exploration qui suit. C’est là que surgit la lumière, quand le vernis du réalisme social commence à se fissurer.
Avec ce deuxième EP, Fils Cara élargit l’horizon d’un paysage construit au plus près des mots. Il développe et précise avec son style à lui, unique, un univers poétique nourri par son parcours et ses origines. La Sicile de ses grands-parents. Saint-Étienne. Le monde ouvrier. L’usine. L’arrivée à Parie. Et puis sa mère Carmela. Diminutif ? Cara. C’est comme une bonne étoile sur ce projet. »