Grand Bassin « La solution c’est vous » (Coeur sur Toi, 4 décembre 2021).

0
604

Ca y est, y pouvait pas s’empêcher! Coeur sur Toi délire encore avec le son. C’est cette fois Grand Bassin qui te fait perdre pied, au son d’une techno ravagée qui ne manquera pas de te faire accroc. Leur extravagance s’appelle La solution c’est vous (c’est pas loin d’être vrai, en plus…), elle gerbe neuf morceaux où voix traficotées, sons distordus et lucidité sur l’ère en cours (le jingle de taré clairvoyant en ouverture, Intro face A) font bon ménage, instaurés par le duo lyonnais. Cambridge analytica confirme, de ses boucles obsédantes et sur un credo répété, « Capital humain », la propension de ces gaillards-là à quitter la piste. Techno oui, convention non. Ici c’est cosmique et agité, robotisé jusqu’à l’ironie, mécanique et réellement prenant. Doute ne le laisse guère planer (le doute évidemment), il questionne le genre et régale d’une pluie de sons qui une fois de plus prennent la tête. Positivement bien sûr. Le trip est bon, ses effets à la fois « éthérants » et galvanisants. « Es-tu vraiment sûr? », nous assène t-on à l’envi. Ere du doute, que seule la zik peut balayer d’un revers de synthé.

Flexitude, dans l’objectif de performance -bien de notre époque, ça aussi…-, propose une autre épopée givrée et spatiale. On est fin bien, posés dans le vaisseau de Grand Bassin. Avec Outro face A, on renoue avec la merde (vous comprendrez à l’écoute). Idem sur Intro face B, eh ben on est pas dans l’caca! Heureusement Tattoo, sur plus de sept minutes célestes, « honore » les tatouages. Il bastonne rythmiquement, tout en restant dans le vent. Entre Disco spleen et Techno LinkedIn, Grand Bassin surnage et impose sa touche, sans se soucier de la norme. Il délaisse la terre, hostile, pour un ciel plus engageant. Piscine, pourtant, nous y ramène dans un obscur crachin de bruits dépaysants. Les chants, à nouveau, prennent la tangente. Le verbe aussi. Ca grésille sévère, le track vire au dark et se plait à s’acidifier. Dans le noir ça sera impec’ à écouter, ce truc-là. De jour ça passe aussi, puisqu’il est midi ou presque à l’heure où je tente de décrire la K7 de Grand Bassin.


@philippepacepictures

Ah oui c’est vrai, chez Coeur sur Toi on est en phase avec le vintage et ça matche grave bien. Bref, que du bon. Outro face B nous congratule à juste titre, nous sommes prêts pour une nouvelle vie…de merde. Que ce type de sortie, soyez-en sûrs, améliorera singulièrement. Bien que récent en termes d’existence, Grand Bassin n’en est d’ailleurs pas forcément à ses balbutiements. Un passage sur son Soundcloud en attestera. La solution c’est vous, c’est donc nous mais pour bien faire, nous oeuvrerons à l’unisson avec le son, décalé, singulier, aux airs d’antidote à ce quotidien…merdique, pour rejoindre le contenu des jingles de l’opus.