Aude Vaisselle « Couloir Rouge » (Harpies Records, 26 février 2021).

0
707

Venu de Morlaix, projet d’un bonhomme à la vision amère et désenchantée, Aude Vaisselle balafre, dans les affres du quotidien, un synth-punk délirant, agité et auto-agressif (l’excellent et frappadingue Amour ultraviolent en ouverture), dopé au synthé déglingué qui pulse et lâche des sons simples autant qu’envoûtants. Joueurs aussi, comme le montre 15:2:80. Un morceau où excès en tous genres, pathologies diverses et malaises sociaux sont exposés de manière directe. Tout ça crée une identité vraie, les morceaux sont de plus très courts donc efficaces à souhait. La cold-wave de Danser dans le noir, diaphane et vaporeuse, fait elle aussi son petit effet. On notera qu’au sujet d’Aude Vaisselle, qu’on imagine affairé, dans de sombres recoins, à nous pondre des petits hymnes pour lieu underground, peu d’infos filtrent. Ca m’évoque, cette discrétion, cette brouettée de musiciens de chez nous qui gagneraient à être connus. Ceux qui jouent devant 30 personnes, parfois, mais réjouissent chacune d’entre elles. Seigneur Nihil…nihilise, poursuit les sombres festivités dans la droite lignée désabusée liée à l’ami Breton.

Plus loin, l’éponyme Couloir rouge s’éclaircit un peu, nous plonge dans un espace où une fois de plus, l’amertume préside et le mot révèle des maux. L’univers d’ Aude Vaisselle, sale et salvateur, expie les ressentis en les exprimant. Il y a là quelque chose d’attirant, de presque thérapeutique. Dans le fait de dire, d’exposer pour mieux repousser. Un beau légionnaire, en toute fin d’EP, se fend de touches quasi-jazzy, déliées et apaisées dans le chant, qui paraissent annoncer un mieux-être. Comme quoi, la méthode a du bon. Humainement donc, et tout autant sur le plan musical car on s’entiche sans forcer de ces morceaux singuliers, qui partent d’une grisaille à fendre au couteau jusqu’à toucher du doigt une certaine idée de la « plénitude », si je puis dire.

Un coup d’oeil au Soundcloud du morlaisien nous apprend, par ailleurs, que nombre d’autres morceaux de teneur similaire sont également sortis, parmi lesquels un Dormir EP génialement hypnotique. Raison de plus pour auditionner, fort de ressentis à évacuer, les travaux du musicien finistérien.

Bandcamp Harpies Records / Soundcloud Harpies Records / Soundcloud Aude Vaisselle