Interview de KO KO MO, duo auteur d’un riffant et ébouriffant “Lemon Twins”.

0
532

A l’aube de la sortie d’un album ravageur, Warren Mutton et K20 répondent, en maîtres d’un rock sans courbettes, aux questions d’un chroniqueur encore sonné par l’audition de leur trépidant “Lemon Twins“, prévu pour le 29 mars.

1. À l’heure du deuxième album, toujours considéré comme celui de la confirmation, quel est votre ressenti quant à celui-ci ? N’y a t-il pas une forme de pression quant il faut faire suite à un premier long jet déjà accompli ?

Le deuxième album constitue toujours une position assez difficile pour tout le monde, je pense. Le premier a été très bien accueilli donc il faut essayer de surprendre les gens tout en restant fidèles à ce qui a ému le public. Maintenant qu’il est fini et qu’on en est fier, la pression devient plus de l’excitation. On a tellement hâte de dévoiler ce nouveau bébé!

2. Que vous apporte la formule à 2 ? A vous écouter, on se rend bien compte que ça ne restreint pas votre impact…

C’est très gentil ! C’est vrai que ça fait partie des retours qu’on a souvent après les concerts. Pour nous, la formule à deux est la meilleure, je pense. La plus intense, intéressante et durable. On se sent beaucoup plus libres à deux, autant sur le plan artistique que humain. On s’éclate plus et ça nous booste à pousser le bouchon plus loin peut être que si on était un power trio… ou une formule plus « classique »…
Même si la formule duo est très à la mode en ce moment !

3. Vous êtes visiblement dopés au live ; quel bilan en faites-vous après toutes ces dates ?

Comme tu le dis, c’est dopant donc addictif…
On ne s’arrête jamais de jouer toute l’année depuis que nous bossons avec nos tourneur – manageuse de chez LMP Musique. Ils font un travail incroyable et on ne cesse de grandir ensemble depuis le début (il y a 4 ans). Le bilan est plutôt extrêmement réjouissant. Mais on n’a pas l’intention de s’arrêter là. Bien au contraire !

4. Venant de Nantes, quel regard portez-cous sur la scène de cette ville ?

On ne veut pas paraître chauvins mais pour ce qui concerne le style de vie et la culture, je pense que Nantes est bien l’une des… pour ne pas dire la meilleure ville de France. Et ça bouge comme ça devrait partout bouger.

5. Pour en revenir à “Lemon Twins”, pouvez-vous me dire quelques mots de sa conception ? Considérez-vous, avec ce disque, avoir dépassé, ou plutôt entièrement assimilé, vos influences ?

Ça, c’est plus le public qui nous le dira mais pour tout te dire, “Lemon Twins” est vraiment pour nous notre premier album. C’est la première fois que l’on écrit un album de toute pièce pendant une tournée. Il sonne bien plus cohérent avec ce qu’on a envie de montrer au gens aujourd’hui. C’est du pur KO KO MO…
Plus assumé, plus proche du live, plus vénère ! En tout cas, pour revenir à ta question, on n’a pas réfléchi aux influences en écrivant cet album. On a lâché les lions en priant que ça marche. Et, pour l’instant, les retours sont encore mieux que ce qu’on espérait déjà. Hâte d’être à la suite…

6. Quels sont vos projets suite à la sortie de l’album ?

Continuer à s’aimer tout les deux… Continuer à jouer partout le plus possible… Continuer à écrire des chansons… La suite logique du programme quoi !
Je pense qu’on est partis pour faire ça un bon moment. KO KO MO, c’est notre vie, et ce n’est que le début.

Site Ko Ko Mo