Other Houses – Fabulous dates

0
689
Other Houses est le projet de Morgan Enos (Hollow Sunshine, Hheaven), ce Fabulous dates son second album. On pourrait également le qualifier de “fabulous” tant Enos, sorte de surdoué assumant ici toute l’instrumentation ainsi que les vocaux, papillonne entre rock chaotique (Pronounce tarot en ouverture) et pop avenante (I feel good, nous aussi du coup) nullement ennuyeuse.
Dans la première option, greffée à un chant sensible, See tangerine se distingue et quelle que soit l’option voulue, on touche au but. Ferns are fine forever fait dans le synthétique délicat, bel écrin à la voix de l’Américain, dans la foulée le bruitisme d’On a vanity confirme que le non-choix d’ Enos d’une option musicale définitive est à l’arrivée un bon choix. Fabulous dates respire le tourment comme la sérénité, c’est en ce sens une habile retranscription du quotidien de bon nombre d’entre nous.
Plus loin, la pop-folk ciselée et animée de Jar of marbles fait aussi  sensation. Dans le même temps, elle entérine la versatilité d’Enos et son talent d’homme à tout faire. Quartz on the table, fuselé, mélodieux et aussi irrésistible que le titre précédent avec sa pop de choix, nous fait replonger. Puis No part of it, dénudé, fait la part belle au chant, surligné par une trame retenue qui ensuite s’enhardit, selon un cheminement pop-folk des plus fréquentables et qui plus est alerte.