Black Bones – I like to do it EP

0
1159
Prolifique à souhait depuis la fin des géniaux Bewitched Hands, Anthonin Ternant s’adonne aujourd’hui à trois projets différents: la “pop médiévale” de The Wolf Under the Moon, le solo avec Angel et la pop dansante , forcément inspirée, avec Black Bones, décrit aujourd’hui dans cet article.
Réunis en un tryptique, ressortons-en donc Black Bones, joué avec…un gang de joueurs de base-ball mexicains et fort de quatre morceaux ludiques et délirants, irrémédiablement dansants. C’est I like to do it, ses pulsions funky et ses relents de coolitude…à la Happy Mondays qui ouvre le bal. Voilà déjà un premier tube digne de son géniteur, qui s’illustre autant avec Black Bones qu’avec, par exemple, les délires fluo assortis de superbes chansons de The Wolf Under the Moon. Ici, on se trémousse et des fulgurances claviers-guitares presque psyché, mais soniques, se font entendre. Notre homme est une fois de plus à son affaire; ses “malfrats” et lui signent ensuite ce I’m gay aux voix associées, funky et alerte, qui alterne entre énergie débridée et passages expérimentaux. C’est juste imparable, comme tout ce que ce boulimique de zik entreprend usuellement.
You’re the tomb et ses sons entêtants prend le relais, fort lui aussi de mélodies qui resteront dans les têtes et d’un élan pop-rock tellement bien étayé qu’on succombe sans plus attendre. Chaman, enfantin en son début, débutant dans une délicatesse pop dont on s’éprend tout en développant des spirales synthétiques spatiales de bon aloi, bouclant un ensemble de quatre morceaux parfaits, inscrits dans un projet singulier en cohérence totale avec les deux autres lui étant adjoints.