Somerset – High & loud

0
649
Groupe francilien, Somerset fait dans le rock à l’Anglaise, “stadesque” parfois, doté de choeurs typiques (l’excellent et éloquent Liverpool) et oscillant entre énergie riffante (Gossip) et balades avenantes.
L’influence d’un Oasis, par exemple, est perceptible. Mais Somerset trousse de sacrés bons titres, à commencer par Pills & wine et ses guitares batailleuses, son chant à la gouaille façon Gallagher. Youth risin’ up, ensuite, se montrant lui aussi accompli, finaud-bourru et du plus bel effet. On a la bonne idée, ici, de privilégier la vigueur et l’éponyme High & loud, avec son tempo saccadé en son début, sa jolie trame alerte, entérine la qualité du rendu. Pour le coup, quatre titres de l’ep précédent, A good time (for a dime) ont été réécrits, six autres y ont été ajoutés et Somerset réussit dans son entreprise. Celle-ci ne consiste pas à créer, à innover, mais à oeuvrer honnêtement dans le créneau qui lui tient à coeur. Il le fait, bien, et nous sert ensuite un plus que bon Spirit, psyché, à la voix singulière. 
La copie est bonne et passé les Liverpool et Gossip mentionnés plus haut, Let you glide se pose en balade dénuée d’ennui. Notons d’ailleurs que dans le flux des morceaux rock, ledit titre trouve facilement sa place. Teenagers peut ensuite se faire punk dans l’énergie, réjouissant à son tour l’auditeur potentiel, l’auditoire, même, que le groupe devrait justement trouver avec High & loud. Le ton juste est trouvé, la seconde balade du lot (All along) passe aisément et on tire une dernière salve rock percutante avec The reasons that gonna make you  dance; l’affaire est pliée, sans fioritures ni atermoiements, avec la classe british qui sied.