Street Gnar – Shrine EP

0
653
Groupe américain, Street Gnar ne laisse filtrer que peu d’informations à son sujet, mais n’en est pas ses balbutiements avec ce Shrine EP que précèdent au moins trois autres sorties. Il officie dans une veine pop/lo-(fi d’obédience sixties souvent intéressante, volontairement dépolie.
En atteste cette sortie qui offre tout de même sept morceaux, dépouillés (Constantly crushed) ou plus “charnus”, si l’on peut dire, en tout cas assez vifs (Take aim). Lift up, titre de début, introduit des penchants surf et plante d’emblée le décor, stylé, rétro et pourtant si actuel, du petit monde de Street Gnar. Ces derniers font partie de ces groupes par trop méconnus, rappellent les Black Lips en moins exubérants et le crachin lo-fi qui décore Be good or be gone les honore.
De belles mélodies (Don’t tell, entre autres) se font valoir, l’instrumentation est minimale mais de choix et le boulot effectué appréciable, marqué par un rythme discret mais marqué (String, très finaud), et on achève l’écoute sur Locked out, doté des mêmes atouts, pour découvrir une formation incontestablement talentueuse, hébergée par Atelier Ciseaux, structure elle aussi recommandable.