Luke – Be Quiet – Dam Barnum – Rock School Barbey

0
2222

Be Quiet


 


Une première partie avec des enfants forts pro, selon les propos rapportés par Thomas Boulard : ils connaissent déjà bien leur public. Une maîtrise que souhaiterait avoir plus d’un manager. Qu’ils se rassurent leurs groupies les connaissent bien eux aussi.


 



 



 


Et bien pour moi qui les découvre ce soir, ce groupe est fort agréable avec une maitrise musicale et une aisance de jeu sur scène déjà affirmée C’est du rock, sans conteste : ils se présentent avec une formation rock classique composée de deux guitares, une basse et d’une batterie. Mon ressenti, voila un quatuor à suivre.


 



 



 



 


 


 


http://www.myspace.com/wearethebequiet


 


Dam Barnum


 


Une seconde partie, elle, est plus posée : il s’agit d’une formation plus réduite : une batterie d’un côté, un chanteur guitariste lui situé en zone centrale, avec un répertoire moins revendicatif, du coup cela assure une transition avec Luke. Un peu comme un grand slow dans une boum. C’est le moment que les filles préfèrent, car la musique se calme, les textes les bercent contrairement au rock qu’elles trouvent trop bruyant. Une sorte de pause hors de l’espace gravité.


 



 


http://www.myspace.com/dambarnum


 


 


Luke


 


Et la, paf, comme un décalage horaire que l’on a du mal gérer, on se prend une grande claque de rock entre les deux oreilles.


 



 


Le décibel mètre passe de la zone verte à l’écarlate. Les projecteurs laissant, il y a quelques minutes encore, filtrer de discrètes lumières, sont maintenant surexcités tels des enfants hyperactifs, ils sont même enfreints parfois de saturations chromatiques.




 



 


On retrouve un rythme soutenu sans équivoque. Depuis le premier album, l’univers de Luke est agité, mais on y perçoit la marque du temps, le jeu est plus subtile, le rock se nuance, au grès des textes qui eux aussi révèlent une influence de l’âge. Les chroniques reflètent une époque tourmentée, l’insouciance laisse place aux constats somme toute teinté d’amertume. L’homme a murit et de son voyage initiatique, il observe le monde avec recul et le décrit sous un autre angle.


 



 


Ils joueront devant un public mixte où les plus jeunes et les plus anciens échangeront leurs visions empruntes de naïveté et de découverte pour les uns contre la maturité, et la réflexion pour les autres. Le groupe trouve de l’écoute chez ses deux générations.


 



 


Luke nous fera découvrir en live des titres comme ‘Pense à moi’ ou Monsieur Tout le monde issus du dernier album ‘D’autre part’. Mais a aussi intégré des titres phares tel que ‘La sentinelle’, ‘Stella’, et ‘Soledad’ des albums précédents ne seront pas oubliés.


 


 


 



 



 



 



 



 



 



 


http://www.myspace.com/lukelegroupe


http://www.luke.com.fr/


 





Merci à

Be Quiet, Dam Barnum, Luke,

et à la Rock School Barbey

 





Crédit photo Thierry