Mon Bilan 2010 – Selon Sylvain

0
1936

MEILLEUR ALBUM

A Hope For Home – RealisGroupe américain originaire de Portland, A Hope For Home sort sur Facedown Records un album digne des meilleures heures du post rock.
Le groupe (par ailleurs chrétien mais qui évite toute morale ou main-mise religieuse) offre un album très pessimiste et sombre, et réalise un véritable travail artistique dans l’ambiance proposée.
L’atmosphère est apocalyptique, chaque chanson révèle une puissance épique, non sans rappeler Thrice.
La plupart des pistes mêlent habilement le chant, tantôt criard, tantôt mélodieux, et soulève une harmonie presque mathématique du début à la fin. Entre post rock et metal progressif, la musique du groupe offre réellement de l’émotion, et pioche le meilleur de chaque style qu’elle caresse.

MEILLEUR CONCERT

Evening Hymns + Leopold Skin (concert privé à Bordeaux)C’est dans le cadre d’un concert privé en appartement, près de la Place de la Bourse à Bordeaux, que je clame haut et fort le plaisir que j’ai pris à assister à ce concert.
Accueillis dans l’appartement par Leopold Skin lui-même (fan des Cave Singers, premier bon point !), et après quelques heures de discussion, à faire connaissance avec les convives, les invités et les artistes, le clermontois nous amène dans sa folk d’ambiance durant la première partie du live et affiche un timbre et un talent spectaculaire.
Evening Hymns, le groupe canadien composé de l’artiste Jonas Bonnetta et de Sylvie Smith, termine le voyage musical.
Nous sommes alors une quinzaine à assister au live, et les combinaisons expérimentales ainsi que l’harmonie des deux voix nous transportent carrément ailleurs. On plane au dessus des forêts canadiennes, on se retrouve en pleine nature même.
Superbe ambiance donc, et partagée par tous, certains plus émotifs que d’autres, pour un final spectaculaire d’émotions.

COUP DE COEUR

Difficile choix pour les coups de coeur … Je pourrais parler des canadiens de Sights And Sounds, vus en Janvier dernier à la Rock School Barbey qui délivre un metal progressif, entre post hardcore et emo, plutôt très bon.
Je pourrais parler de Moving Mountains, des New Yorkais, entre post rock et indie, découverts cette année et que je rêve de voir à Bordeaux.

Mais je vais rapidement vous parler d’un groupe bordelais, déjà vus sur Muzzart, et qui a dernièrement fait la première partie de Pokett, j’ai nommé les Dream Paradise.
J’ai eu la chance de voir leur évolution, et Florian et Vincent deviennent vraiment très bons.
Fans des Beatles, ils ont commencé tous les deux, guitaristes, et montreront leur talent à la Rock School Barbey en Février prochain pour le Gibus, avec un nouveau batteur et un nouveau bassiste.
Vous pourrez y découvrir leur musique indie entre pop et folk, toujours agréable.