ALEXIS HK – LES AFFRANCHIS

0
2117

Alexis HK, nous revient avec “Les affranchis”, ou la métaphore du Milieu de la chanson et de ses pieds dans le ciment.


 


Après “L’homme du moment”, en 2004 Alexis HK possède toujours bien son sujet. Des textes toujours bien tricotés, de l’absurdité au surréalisme avec des personnages mis en scène pour le meilleur ou pour le pire “La fille du fossoyeur”.


 


L’humour est toujours prêt à être décoché, soit en plein coeur, les pieds dans le plat “La maison ronchonchon” ou sous forme de sketch “Maudits Anglois” et de mauvaise foi assumée.


 


La sensiblité est aussi bien présente par de belles chansons comme “Zouzou” ou “Là c’est moi” qui est une rétrospective sur l’enfance à travers des clichés.


 


Musicalement on reste sur des chemins déjà explorés par Alexis HK, mais on ne boude pas son plaisir.


Les chansons folk-country se mêlent à d’autres plus jazzy, on retrouve les grandes forces d’Alexis HK, son talent de mélodiste et de conteur.


 


On peut siffloter ses chansons sous la douche, les rangaines restent présentent en tête, notamment “Les affranchis” ou “Thanks for the add”, une chronique sur l’univers de Myspace, co-écrite en collaboration avec son ami Renan LUCE.


 


Encore une fois avec ce nouveau disque “Les affranchis”, Alexis HK nous livre sans résistance de belles chansons.


 


Alexis HK “Les affranchis” – 2009





Les affranchis – Chicken manager – La fille du fossoyeur – Maudits anglois – La maison ronchonchon – Zouzou – C’est le printemps – Là c’est moi – Thanks for the add – La paix des étoiles – Les sages – Pardon vieux camarade





 


 


Fab’