Sabo – 8 saisons à l’ombre

0
712

Deux ex-Sloy, un ex-Drive Blind, plus une autre ex-Drive Blind en la persone de Karine Auzier qui vient chanter sur cet album; avouez que le line -up a de quoi laisser rêveur!

Laisser rêveur et en attente d’une musique plutôt électrique. Eh bien non! Prenant le contrepied de l’électricté qui animait les compos de SLOY et DRIVE BLIND, SABO impose ici une atmosphère détendue, parfois lègèrement tendue, mais souvent posée et, à l’image de la région dont est issu le groupe, assez "cool" dans l’esprit.

Le quatuor privilégie les ambiances et les émotions qu’elles suscitent, s’aidant pour cela de petits bruitages subtils, et narrant de délicieuses petites tranches de vie.

Et ma foi, on se laisse vite prendre par cette recette aussi ingénieuse que détendue, aussi simple que charmeuse. Le côté laid-back du groupe, affirmé par ces sonorités cotonneuses, est parfois doucement contrebalancé par des guitares légèrement plus vigoureuses et les morceaux trouvent leur juste équilibre entre calme délibéré et tension toute contenue. SABO ose et réussit, ne cédant pas à la facilité qui aurait consisté à reproduire ou mixer les sons de SLOY et DRIVE BLIND.

C’est là la marque des groupes talentueux; se trouver là où on ne les attend pas, changer d’option avec bonheur et savoir-faire. Bref, ne céder à aucune concession, fair son bonhome de chemin avec pour seuls compagnons la joie de jouer, l’inventivité et une réelle inspiration.

Inclassables, les morceaux de cet opus ont l’élégance de ceux qui n’appartiennent à aucune catégorie et forment un tout cohérent et captivant. Tant et si bien qu’il est hors de question de dégager un morceau en particulier; plaisir, talent et intégrité sont de mise et SABO est tout sauf une usine à tubes. 

Et passé la surprise de la première écoute, on y revient avec délectation. Ruminance est décidément un label qui ofrre d’excelentes alternatives musicales et le revirement opéré par ces quatre personnes depuis les 90’s est la parfaite illustration de l’esprit de la "boite".

Chaudement recommandé!

NOS NOTES ...
PARTAGER
Article précédentDESPONDENTS – Hela
Article suivantValérie LEULLIOT – Caldeira