LiPS – Préférons la chair

0
1875
LiPS fait parti des premiers muzzariens, c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je vous présente leur premier album “Préférons la chair“. Formé en 2002, ayant très rapidement assuré des premières parties pour POC, Eskobar ou Superbus. A l’époque, LiPS, c’était un trio, c’est JBL qui assurait la batterie ET le chant. Quelques mois plus tard, le groupe change de line-up, devient quattuor et adopte la langue francaise pour finalement se composer de  JBL au chant ET basse,  Daniel et Nicolas à la guitare et Raphael à la batterie.

Le style du groupe n’a jamais changé, il a juste beaucoup évolué depuis 3 ans. Noisy pop, le chant se détache (enfin) des influences “placebiques” qui leur collait aux baskets pour une identité plus personnelle. Le cap symbolique du français a été brillamment franchi, les textes finements écrits soulignent les frustations de nos vies à travers une poésie énigmatique.

L’abum a été enregistré au studio Cryogène prod. Ce studio situé à Cestas (33) a également travaillé avec Jahvilostok. Le son est correct, les arrangements sont nombreux et la production est encourageante. L’ambiance aérienne et torturée est parfaitement assurée grâce notamment à l’esprit inventif de Nicolas le guitariste (Mr “pédale d’effet” au service du morceau). Notons également le travail sur la pochette discrètement sensuelle réalisée par Pierre Wetzel (photo) et Ludovic Pagès (rétouche photo).

Par contre, je trouve que la tracklist n’est pas du tout optimisée. Les premiers morceaux sont certes intéressants mais pas suffisammment entrainants pour encourager la suite de l’écoute.  L’ensemble  est  très encourageant, on sent que LiPS a encore beaucoup de chose à nous montrer, “Préférons la chair” est certainement le début de l’aventure LiPS. Bonne continuation.

Mes préféres : “à la chaine”, “Parle-moi”