3 C
Bordeaux
mercredi, janvier 26, 2022
Groupe bisontin dont les deux nouveaux membres ont déjà oeuvré dans la scène locale (Jack & the bearded Fishermen, You witches), Go Spleen délaisse l'acoustique jouée dans l'intimité de leurs chambres pour, en quatuor, s'adonner à un registre bien plus indé et acidulé. Ce Slow moves sort après un...
Projet de Joseph Bertrand, poète désenchanté (quoique...) et inspiré s'étant déjà distingué avec l'excellent Bang!, Centredumonde sort avec ce Rêvons plus sombre son véritable premier album.On y trouve des chansons lo-fi parfaitement troussées, une invitation à rêver, plus sombre certes, compte tenu de l'époque, mais sans relâche. Les chansons,...
On le sait, la "Lune" nous réserve régulièrement des surprises à tomber par terre et cette fois, ce sont les belges de Warhaus, projet instigué par Maarten Devoldere de Balthazar, qui ont embrasé l'espace lunaire. Le chemin ayant été déblayé avec panache par la pop-surf de Juniore, quatuor parisien...
Avec !, le messin Louis Warynski alias Chapelier Fou ressort ses trois premiers ep's, conçus en 2007 et qui sortirent entre 2009 et 2012 chez Ici d'Ailleurs. Ils constituèrent un temps son premier album, et bénéficient en l'occurrence d'un "retouchage" sur l'artwork, le tracklisting ainsi que le mixage et...
Trio berlinois, The Somnambulist honore l'avant-garde liée à ladite ville en expérimentant tous azimuts sur son troisième effort, ce Quantum porn dérangé et passionnant.Dans un fatras digne de Zappa, les Allemands ne choisissent aucune direction précise, débutent par un Transverberate à la fois funky, électro, noise et climatique. Gros...
Trio strasbourgeois, Adam and the Madams sort, en prémisse à son troisième album à paraître à l'automne, un EP six titres intitulé Almost.Surprise, celui-ci débute par une reprise du Heroes de Bowie, qui se déploie d'abord tranquillement avant de se faire plus rageur, illustrant bien le procédé de déconstruction...
Duo lillois (guitare-claviers-voix-loop-batterie), Ed Wood Jr a pour base, uniquement pour base, un math-rock qu'il s'évertue à évoluer, lui donnant des atours variés. Avec The home electrical, c'est chose -bien- faite; avec son nouveau batteur, la paire débute par un Medellin aux gimmicks répétés, créant l'attraction de par son math...
Groupe d'Austin, The John-Pauls fait dans le rock/post-punk/indé simple, accessible, mélodieux-rugueux, qu'il décline ici avec adresse et sertit de jolis sons (Let's burn down Westlake). Forget to remember to forget est son premier album, où dix morceaux de bonne voire très bonne facture guettent l'amateur et s'en emparent.Dans la...
Trio d'Oakland, Dealer malaxe grunge, noise et métal sur ce premier long jet puissant et massif, traversé de solos de guitare courts mais percutants (Odious charm, par exemple). Ce Billionaire boys club le voit jouer en rangs serrés, alterner le leste et les escapades rythmiques (ce même morceau), et...
Trio d'Aulnoye-Aymeries, Radical Suckers ne fait pas dans la dentelle, envoyant un rock ardent et hardisant à la Peter Pan Speedrock, influence la plus évidente des nordistes qui, avec ce V.I.T.R.I.O.L. bien nommé, jouent fort et vite, sans concession aucune et avec l'impact des plus grands. Si on excepte, en effet,...

A VOIR EGALEMENT