Tau & the Drones of Praise “Seanóirí Naofa EP” (Drones of Praises / Differ-ant, 22 juin 2020)

0
557

Dans la foulée d’un album paru en février 2019, apprécié car “différent”, les berlinois de TAU sortent un EP de quatre titres, constitué comme le dit le leader Shaun Mulrooney de chansons du passé et du présent tissées dans l’instant. Des inédits donc, au sein desquels se trouve une collaboration de Shaun avec sa soeur Dee Mulrooney. C’est Seanóirí Naofa, de son folk mystique et boisé, qui ouvre le bal…forestier dans les sons qui le jalonnent. Un titre, déjà, pur et envoûtant. Les chants associés brillent, fervents. L’instrumentation, aux accents presque médiévaux, n’a rien à leur envier et se mêle parfaitement à leurs tonalités. Intense quoiqu’épurée, voilà une entrée en matière digne de ces TAU qui, régulièrement, se mettent en tête de travailler à leur son propre. Leur identité n’en est que plus forte encore. Speak Your Truth, tout aussi finaud, sent le passé et pourtant, la création de l’ep fut pour Shaun l’occasion d’une réflexion sur “où nous étions, où nous en sommes et vers où aller”. La destination visée par l’EP, en tout cas, est diablement attractive. Plus sage qu’à l’accoutumée, le registre du groupe est cependant magnifique. Folk, certes, mais large. Le panel d’instruments est lui aussi ouvert, amenant une coloration inédite.

Mongolia, un brin plus rugueux dans son attaque, dégage la même force tranquille, en se déployant sans hâte. Un soin tout particulier est apporté aux arrangements, une guitare psyché très 70’s, acidulée, pimente le morceau. Les voix, à l’unisson, ont du coffre. TAU poursuit, sans vaciller, son bonhomme de chemin.

Le trip est donc de taille, il vaut la peine d’être pleinement vécu. On en arrive, en fin de parcours, à l’ouvrage où intervient Dee. All That Is feat; Deirdre Mulrooney la voit, de son organe céleste, faire décoller le titre, qui par son fond ombrageux et sa “latence” menace d’imploser. On marie, ici, le pur et des abords plus déviants. Superbe de force “rentrée”, de retenue orchestrée avec magie, cette ultime réalisation nous permet de comprendre pourquoi l’idée qu’a eu Shaun, louable, d’inviter sa soeur à s’y immiscer. All That Is feat est au bord du ravin; il pourrait rompre, exploser. Il reste toutefois sur les hauteurs. TAU vient de nous pondre, on n’en attendait pas moins, un disque qui attise l’envie de sorties futures promptes et intenses.

Bandcamp TAU