Fontanarosa “Fontanarosa” (29 mai 2020, Howlin’ Banana Records/S.K Records)

0
362

Projet solo de Paul Verwaerde, basé à Lyon et ayant écrit ses premiers morceaux dans le groupe Fish Liver Oil, Fontanarosa sort ici une K7 de six titres. En solo, chez lui, il nous a concocté une série home made où il assure tout, se faisant tout juste épauler pour le mix, l’artwork et le mastering. Son rendu est minimal, urgent, et sent les 90’s. Soudé, on l’écoute sans décrocher, séduit par les essais lo-fi/indé qui en ressortent. Dawn, mélopées pop sur lit noisy, ne laisse guère planer le doute: on a à faire, dans cette situation, à un mec doué. Si les clins d’oeil à l’ère 90’s sont fréquents, le créneau bien fourni, Fontanarosa y trouve sa place sans qu’on ait à y redire, appuyé par une collection variée. Ainsi, Would you need me for lâche la laisse d’une trame lo-fi mélodique, scintillante, qui balaiera les dernières hésitations quant au talent du Rhodanien. Mais In it, d’obédience punk-rock avec des traces…lo-fi évidemment, lui apporte un crédit supplémentaire. Des fois que….

Sorti conjointement par Howlin’ Banana Records et SK Records, chez qui les petites trouvailles abondent, l’EP tient la route, aussi accompli qu’artisanal. In between nous ramène aux moments les plus posés d’un Stoned and dethroned des frères Reid, et démontre que Verwaerde, dans toutes les options, parvient à nous retenir dans son petit monde.

Après ces quatre plages, Eyes on the floor fait son Guided By Voices. Pollard n’est pas loin, il aurait aimé. On sent Fontanarosa capable de nous trousser, à l’instar de ce cher Robert, des disques ou quinze titres, au bas mot, forment un tout solidement lié. Pour l’heure, il nous dépose une K7 éponyme largement représentative de son esprit DIY, qui nous amènera à noter son nom dans la liste de ceux qui, après des débuts qualitatifs, suscitent de réels espoirs. Il est sincère, sans fard, donc précieux.

En guise de conclusion, il ne dérape pas. Son Lights off où la batterie court, taillé dans une pop alerte, entre douceur et piquant modéré, nous passe une dernière fois la pommade. Il n’y a plus qu’à attendre sereinement, suite à cela, les efforts à venir, qu’on pressent de haute volée, de ce Fontanarosa déjà bien côté.

Bandcamp Howlin’ Banana Records

Bandcamp S.K Records