Rank-O “Rank-O” (EP 5 titres. Another Record, 27 septembre 2019).

0
313

Attentions, ces 4 là sont tourangeaux. Ca signifie souvent qualité et avec cet EP qui constitue sa première sortie, Rank-O va déjà récolter les lauriers. Ceux, précieux, de ceux qui fuient la norme.

Avec eux, en effet, on est dans un genre qui convoque d’autres genres pour créer un genre. Ce n’est pas le…genre de la maison de faire dans le conventionnel et ici, noise et synth-punk se télescopent, des touches exotiques sont ajoutées au shaker, couplées à des chants légers que seringuent des sons tranchants (Boom boom lady). La recette se distingue par son côté décalé et surtout, elle fait mouche. Cheetah impose pour débuter son exubérance, joyeuse, déjantée, euphorisante. Soniquement, ça fuse de partout, c’est un peu la partouze…sonore. Comme à l’habitude, Another Record nous dévoile un “rejeton” de taille. Celui-ci, sur son morceau d’ouverture, balance soudainement un break psyché loufoque, avant de repartir plein pot.

On se régale et Penkt, riffant (le groupe inclut tout de même, excusez du peu, 3 guitares après être parti…d’une base Yamaha RX7), saupoudré de touches électro folles, prolonge l’effet. Nerveux, indomptable même, il assied le style de Rank-O. Post-punk un peu, délirant souvent, bricoleur plus qu’à son heure et avec bonheur, Rank-O allie les chants, met de la légèreté dans son bazar et nous fera remuer nos falzars. Fall, bruitiste avec ses encarts bourrus, en remet une large louche. A découvrir sans hésiter, le groupe aux atours changeants et cohérents, qui a plus d’un Tour(s) dans son sac, a le cran de terminer sur Ballade, entre psyché et secousses plus noise, chant doux à l’appui, un EP à la fin duquel on aimerait, déjà le voir passer à un format plus conséquent.

Bandcamp Another Record