Meager Benefits “Crawling” (13 juin 2019, Solange Endormie Records)

0
425

Projet de Théo Parlier, bordelais depuis peu, Meager Benefits est hébergé par le label toulousain Solange Endormie Records et pratique une cold-wave que l’album Crawling, décrit en ces lignes, met à l’honneur.

En onze titres, on plonge dans de froids abîmes. She ran away, très “late 70’s”, nous y prédispose efficacement. Au fil de l’écoute, on pensera à Joy Division, The Cure, Cocteau Twins aussi pour “l’éthéré glacé”, mais Meager Benefits se consacre avec mérite à son propre son. Le titre inaugural le présente saccadé, presque fin dans le chant, ce qui fait contrepoint avec le climat froid du morceau. D’emblée, une accroche se crée. No regrets, lui aussi saccadé, offre à son tour des sons prenants. Le chant est bien plus cold, Setting down et sa basse charnue, son format plus direct, rassurera l’auditeur encore novice quant aux capacités de l’Aquitain. Je me rends alors compte qu’il n’en est pas à ses balbutiements puisque 2 sorties l’ont déjà distingué.

L’éponyme Crawling lorgne du côté de Smith et compagnie, il en retranscrit les plages obscures et lentement déployées. De fait, le panel de Parlier s’étend. On appréciera grandement, conforté dans notre belle impression par Moans, intense dans sa “lancinance”. Solange Endormie peut se féliciter de cette signature dont les sons, ici, dépaysent aussi quelque peu par leur côté oriental, tout au moins sur ce morceau. C’est une certitude, le fan de cold-wave restera scotché. Intermission évoque autant Cocteau Twins que le Disintegration de The Cure, il en reproduit les atours captivants.

Wet régale de son post-punk minimal, qui pulse et s’entoure de sons simples, tellement simples et bien trouvés qu’ils en deviennent indispensables. Les chants sont eux aussi dans la déjante, la chanson est un must. Il n’y a d’ailleurs pas de ratés dans l’ouvrage de l’artiste, River envoyant ensuite une trame cold dotée d’une certaine subtilité. Tout comme Silhouette, dont la répétition des motifs provoque une forme de dépendance. Sans en faire des tonnes, loin s’en faut puisqu’il use là du minimum, Meager Benefits se montre crédible. Misfortune allie penchants cold délibérés et finesse dans les sonorités, c’est d’ailleurs l’un des atouts du projet. Lequel trouve ici sa fin en un Isolation à la fois froid et hypnotique, dont le timing prolongé lui permet de s’inscrire dans la durée. Découverte, à n’en pas douter, de choix.

Bandcamp Solange Endormie Records

Bandcamp Meager Benefits