Mistress Bomb H “Say it loud-I’m girl and I’m proud” (2018, Kerviniou Recordz)

0
706

Prêtresse d’une électro ombragée, qui touche à l’indus, Mistress Bomb H poursuit son inobéissant parcours avec Say it loud-I’m girl and I’m proud, qui inclut six titres. Protégée de chez Kerviniou Recordz, elle en honore le côté décalé en jouant des morceaux sombres, expérimentaux (Destroyer), bardés de sons dingues.

Elle amorce sa contestation avec Macho, électro rêveuse et psyché qui sans plus attendre la démarque. Elle a le sens de l’ornement et ne le fabrique jamais conventionnellement. I’m girl and I’m proud, qui donne donc son nom à l’EP étendu, balourde lui une cold-wave triturée, valorisée elle aussi par des sons “gris” et ingénieux. Mistress Bomb H pousse le propos de sa précédente sortie et affirme son genre, à la croisée des genres et marqué par sa griffe sonique.

Passé le Destroyer décrit plus haut, Reverse matter étend l’addictive étrangeté du rendu, obscur et vaporeux. Il se dégage du disque un groove souterrain prenant. Jungle queen installe sa pulsation électro, sur fond cold bien entendu, à relents indus de par la répétition des plages sonores. Les tempos lents renforcent contre toute attente l’attrait de son labeur. Ils enfoncent, de façon plus marquée encore, les climats conçus par Mistress Bomb H. Il revient alors à MLFMBH de finir le boulot. Ce qui sera fait sur une note à la fois claire et souillée, dans une parfaite alliance des deux. Décalé et captivant et surtout, loin de toute compromission.

Bandcamp Kerviniou recordz