Anniversaire du Quartier Libre: 2 ans!

0
687
Le restaurant-bar-concerts bordelais Quartier Libre fête ses 2 ans ce weekend des 22, 23 et 24 septembre 2017. Situé au 30 rue des Vignes, le lieu a profité de l’été pour bâtir une terrasse, refaire ses cuisines et élargir ses horaires d’ouverture, et continue à accueillir une programmation musicale variée tout au long de l’année. Au programme côté musique pour cet anniversaire: de la cumbia, du rock ainsi qu’un bal chaloupé et des DJ sets. Voir la programmation complète ci-dessous.
vendredi 22 septembre. 20H. Entrée libre
Apostol Cumbia (Latino Cumbia)
+ Dj Empanada Sound System (cumbia & salsa)
“Apostol cumbia, une cumbia aux saveurs franco-mexicaines, imprégnée des racines afro indiennes, fruit du métissage des continents latino américains et européens, inspirée de la tradition mais ouverte sur l’actuel, chaloupée mais énergique. Proche du nouveau son cumbia porté par des artistes comme Celso Pina ou Lila Downs, la musique d’Apostol Cumbia n’en n’est pas moins pour autant, un son nouveau et original.”

samedi 23 septembre. 20H. Entrée libre
Wizard (rock progressif)
+ Toums Dj Set (décadent music)
“Wizard est un power trio influencé par de nombreux styles de musique tels que le math rock, la noise et le rock progressif. Cependant, le groupe évite de se coller une étiquette et tente de repousser l’originalité. En Février 2017, Wizard remporte le prix Sacem et le prix de la ville de Bordeaux, succédant à Keurspi, Giraffes, Moloch/Monolyth.”

dimanche 24 septembre. 20H. Entrée libre
Reco Reco Hi-Fi (live act tropical bass)
+ Le bal chaloupé (tropical voltage dancing)
“Reco Reco propose une musique à la fois futuriste et ancestrale, où se rencontrent les rythmes traditionnels sud-américains et les infrabasses les plus profondes des dancefloors européens.
Les membres de Reco Reco nourrissent leur son de cumbia, de merengue, de 3ball mexicain ou encore de forro et baiao du Brésil, chacun apportant sa pierre à l’édifice, et font résonner ces musiques avec les sonorités actuelles de l’électro. Une recette infaillible et redoutable en live, pour faire bouger les corps, comme s’il s’agissait d’un rituel vaudou urbain dans une free-party pré-colombienne.”
PARTAGER
Article précédentFestival Ocean Climax 2017
Article suivantSulfurock 2017
joseffeen
rédactrice en chef, chargée de communication, responsable news