Milos Unplugged, "Sultan"

0
1025






Le groupe folk bordelais Milos Unplugged vient de mettre en ligne un tout nouveau clip réalisé par Joy Boutines à voir ci-dessous. Le morceau s’intitule “Sultan” et est extrait de l’album Awakening paru en novembre 2015. Milos et Joy ont répondu à trois petites questions à propos du clip et du morceau. site officiel de Milos Unplugged. Joy Boutines sur Vimeo.


Joseffeen/Muzzart: Comment s’est mise en place votre collaboration sur le clip?


Milos: C’est Amanda Blanchard, qui apparaît au tout début du clip, qui nous a présentés Joy et moi. Tout est parti d’une discussion sur le travail d’Amanda (qui est danseuse). Elle m’a donné un lien pour voir une des vidéos de Joy dans laquelle elle avait tourné et j’ai tout de suite adoré la façon qu’a Joy de capter les images et d’amener notre regard. Je l’ai contactée puis nous nous sommes rencontrés et avons discuté, mangé ensemble, bu quelques verres, échangé nos goûts et écouté l’album. Elle a adoré Sultan et j’ai trouvé ça gauffré de vouloir faire un clip de ce titre. Nous sommes devenus amis depuis.


Joy: C’est parti d’une idée de faire une vidéo autour de la danse. Milos m’a laissé choisir un titre de son album encore en phase de mixage. J’ai tout de suite senti que j’aurais une grande liberté sur ce projet et qu’il me faisait confiance. C’est une chance pour moi vu ma petite expérience, mon parcours tout récent, d’avoir rencontré quelqu’un qui n’a pas peur de se planter. Bien sûr qu’on a eu des doutes et parfois reculé et changé nos plans mais toujours de manière positive en gardant les bonnes ondes. Le plus important était l’expérience, le partage, la rencontre. On voulait faire quelque chose de qualité mais ça, c’était la forme. Milos a su se retrouver dans ce que je proposais.



Joseffeen: Comment se sont passés l’écriture et le tournage du clip?


Milos: C’est un plaisir de travailler avec quelqu’un d’aussi professionnel et humain que Joy Boutines. Je lui ai laissé carte blanche tout en lui donnant mes quelques idées farfelues et avis mais c’est elle qui a tranché sur les décisions finales. Joy a commencé par dessiner le storyboard. Une chose sur laquelle nous nous étions mis d’accord était de ne pas mettre les paroles de Sultan en images et de mêler la danse à la vidéo. Le tournage s’est fait en plusieurs fois et il nous a fallu une belle année pour concrétiser ce clip, qui je le rappelle, est un projet indépendant à zéro budget. On a dû le tourner avec les moyens du bord: une seule caméra, de l’éclairage naturel, à brûler sous le soleil, j’ai même dû faire porteur d’eau! ah ah. Mais ce ne sont que de bons souvenirs et j’ai hâte de tourner le prochain avec Joy!


Joy: Après avoir choisi Sultan, dès la première écoute, Milos m’a expliqué de quoi cela parlait. Spontanément, j’ai collé ça à un contexte, un personnage contemporain. On ne voulait pas que le clip colle aux paroles mais qu’il en dégage une idée plus universelle. Le personnage principal, féminin, un peu juvénile, faisait le contre-pied avec le Sultan évoqué dans le clip. Honnêtement, je ne sais plus comment sont venues les idées ni comment elles se sont transformées au fil des discussions. Finalement, le clip a pris du temps, il a mûri avec nous. On a pu partir très loin dans nos idées. On n’avait pas peur de tout changer si c’était nécessaire. On voyait ça comme une expérimentation. Les tournages sont restés en partie improvisés car c’est important pour moi de rester réceptive aux personnes que je filme, à la lumière sur le moment, à l’ambiance générale.


Joseffeen: Pouvez-vous me dire tous les deux quelques mots sur le morceau”Sultan“?


Milos: “Sultan” en musique parle d’un passé apocalyptique. Sultan est la représentation héroique d’un prophète leader revisité façon marvel. ça se passe dans le désert, des châteaux ont brûlé avec leurs reines, des rois se sont entre-tués et des princes ont perdu la raison… en gros, c’est chaud. Mais un sultan venu de loin débarque avec sa cithare afin d’emmener les enfants et les vieillards vers une terre promise, une sorte d’exode. On l’a enregistré avec les Cocktail Bananas et des invités pour l’album Awakening au studio d’enregistrement Kitchen.


Joy: Sultan en vidéo n’est pas vraiment le sultan du morceau. On n’allait pas commencé à l’illustrer, c’état impossible et ce n’était pas le but. Mais nous avons gardé l’image du personnage principal qui se déplace, le regard loin devant. Le résultat peut avoir plusieurs lectures. On peut se demander si les personnages qui apparaissent sur son chemin sont bien réels ou s’ils ne sont qu’allégories. En ce sens, nous avons pensé cela comme un conte et chacun en dégagera, ou non, sa morale à la fin.


Paroles de “Sultan”:


Another castle set on fire
Another queen is left for Dead
Too many Kings in this asylum
For all their sons have lost their ways

I wish i was a lonely comet
To burst my body on the ground
If only something was to happen
I hope my god delivers me

Sultan leads the way out out
The elders and youngsters
Sultan play sitar ways
The innocence commencing

The wind is blowing on a nest
An eagle beaten by a snake
The wind is blowing on my neck
The kiss of love will do the rest

I wish i was a lonely comet
The desert flowing in my veins
If only something was to happen
I hope my god delivers me

Sultan leads the way through
The elders and youngsters
Sultan play sitar ways
The innocence commencing



Awakening de Milos Unplugged sur Bandcamp.