The Pop Group – Honeymoon on Mars

0
577
Depuis sa reformation exceptionnelle en 2010 pour le All Tomorrow’s Parties Festival, The Pop Group, légendaire formation post-punk (et bien plus) a sorti un album honorable en 2015, intitulé Citizen zombie.
Avec ce Honeymoon on Mars, produit par Dennis Bovell qui accompagne le groupe depuis bien longtemps ainsi que par…Hank Shocklee de Public Enemy, The Pop Groupe retrouve sa folie débridée et une inspiration constante pour un résultat génial, qui bien entendu percute plusieurs courants musicaux à la sauce “maison”. Michael 13 fait ainsi dans le psyché fou, dans le prolongement d’une amorce impeccable entre dub, post-punk et déviance assumée (Instant halo puis un City of eyes fait de dub trituré au groove funk-rock irrésistible, excellent). 
Dans l’élan, War inc. allie hip-hop, r’n’b et guitares dures; c’est à nouveau réussi, puis Pure ones use de gimmicks sonores barrés et émoustillants. The Pop Group pétarade, dans le refus d’un positionnement précis. Les styles fusionnent, dézingués, Little town quitte la route en mode funk slappé. L’auditoire, quant à lui, lâche la rampe à l’unisson avec ces vétérans provocateurs, insoumis, dont l’essai ici décrit fait un bien fou. Et ne faiblit surtout pas en sa fin, d’un Zipperface electro-rock dément à ce Burn your flag qui ferme la barrière de manière scandée. Heaven?, entre les deux, ayant à son tour fait sensation, truffé de sonorités tarées et valorisé par un étayage une fois encore ingénieux.