Les exotiques et percutants uKanDanZ aux Scènes d'été de Beauvais…

0
977
Immanquables, les Scènes d’été de Beauvais offrent gratuité et qualité et après L’Orchestre tout puissant Marcel Duchamp l’an dernier, l’ultime soirée des quatre prévues était honorée par uKanDanZ, quintet lyonnais au chanteur Ethiopien dépositaire d’une formule choc.
Avant cela, JB Moundélé aura mis en appétit, au son de son jazz africanisant joué en trio, une foule qui après sa prestation se trémoussera à qui mieux-mieux, galvanisée par le jazz-noise/rock de ces uKanDanZ dont les mérites, décidément, ne se réduisent pas au simple format album. Chanteur survolté, touches africaines cognées par une noise que balafrent des élans jazzy free; le groupe a tout pour se démarquer, aidé en cela par une symbiose scénique renversante. On n’en demandait pas moins et dès les premières notes, uKanDanZ plante son étendard dans le joli théâtre de plein air isarien.
La fréquentation est de plus conséquente, l’événement synonyme d’ouverture (rappelons qu’Olivier Delamarre, ex-King Size, se charge du choix des formations conviées).Les excellents Last Train par exemple, avec pour ouvrir les talentueux jeunots de USS, ont eux aussi secoué la place avec maestria, le vendredi précédent et avant, donc, l’ébouriffant live d’uKanDanZ dont les stridences nous auront fait, pour le coup, le plus grand bien.
Photos William Dumont: