Public Service Broadcasting – Sputnik/Korolev

0
563
Déjà dépositaire d’un excellent The race for space, avec pour thématique la conquête de l’espace, Public Service Broadcasting, de Londres, propose avec l’ep Sputnik/Korolev l’excellent Sputnik, issu dudit album, ainsi qu’un inédit, Korolev, de très haut niveau. A cela, il adjoint quatre remixes du premier nommé qui transportent, et nous voilà de nouveau propulsés dans un voyage cosmique agité, que le bien nommé Sputnik (radio edit) impulse avec son electro-kraut qui monte haut, très haut, pour nous déposer dans le cosmos.
On y restera perché, on y subira avec délices les turbulences de Korolev, ses boucles loquaces et guitares drues. Cet inédit est un délice, spatial, remuant, riffant, à la dynamique incoercible. On atteint l’excellence des deux longs jets précédents et comme les remixes à venir se prêtent particulièrement bien au registre des Anglais, on n’a pas fini de se régaler.
Ainsi, Petar Dundov  sert une relecture souterraine des plus fréquentables, Eagles & butterflies s’illustrant ensuite en imposant un rythme entêtant qui souligne un climat à nouveau céleste. Blondish faut de même, on regrettera peut-être un penchant trop marqué à l’electro nuageuse mais les relectures sont bonnes. Plugger viendra secouer la tendance, pulsations marquées à l’appui, sons de claviers économes également. Le résultat s’en ressentant positivement, évidemment, mais attirant surtout l’attention sur la nouvelle pépite livrée par Public Service Broadcasting: ce Korolev brillant en tous points.