Pop chatoyante avec Kid Francescoli a la Lune des Pirates

0
975
Variée et valeureuse, la programmation de la Lune des Pirates amienoise offrait ce jeudi une dose de bonheur sonore aux aficionados de l’electro-pop et de l’ambient-pop. Saycet, soit Pierre Lefeuvre accompagné de la désormais très connue Louise Roam au chant et au violon, inaugurant la soirée pour ensuite laisser Kid Francescoli, flanqué d’une Julia très en vue, semer de la félicité pop sucrée dans la Lune.
Pourtant singulier, basé sur des claviers aériens et des chants occasionnels, appréciés ceci dit, l’univers de Saycet est de ceux avec lesquels il importe de  se familiariser. Néanmoins, il développe une certaine attractivité, se démarque et “happe” tout spectateur attiré par les ambiances spatiales, en d’autres temps plus massives. Le tout agrémenté de projections lancées par Zita Cochet, de voix joliment unies aussi. Moment à part donc, exigeant mais valant le détour.
Suite à cela, le “Kid” et “sa” Julia s’appuient sur un bel album, leur With Julia justement, pour interpréter avec légèreté, mais avec allant, une bien belle série de morceaux séduisants, ponctués par les danses et sourires appuyés de l’Américaine. Non seulement les mélopées pop du trio sont excellentes mais en plus de ça, une complicité certaine cimente la performance du groupe. Le claviers mènent le bal, un batteur amène une cadence bienvenue et nous voilà partis pour un concert de qualité, prenant et qui passe comme une lettre à la poste. Avec au bout du compte un nouveau soir estimable à la “Lune”, et dans l’attente de la venue ce vendredi soir de Hollie Cook, fille de qui vous savez…
Photos William Dumont.