Camilla Sparksss – For you the wild

0
1010
Connue chez Peter Kernel, groupe suisse qu’on qualifiera d’ “art punk”, Camilla Sparkss AKA Barbara Lehnhoff s’écarte en solo de ce genre pour s’adonner, accompagnée d’Aris Bassetti, à une electro/cold-wave aux relents 80’s, diablement addictive.
For you the wild, l’album, exhale la folie et la créativité de la Canadienne, ses mélopées soignées et tordues, et se pare d’atours obscurs, allégés par la voix de Barbara ou, au contraire, accentués par celle-ci (Move like a shark). Des spirales synthétiques de choix (Precious people) apportent leur pierre, des plans saccadés étirent un champ d’action déjà large  et déviant. On s’en réjouit, d’autant plus que de nombreux titres forts émaillent le disque, agrémentés de plans vaporeux mais en restant alertes (l’excellentissime I’ll teach you how to hunt, aux connotations cold-wave). Europe marie douceur et chant plus scandé et Camilla Sparksss innove avec bonheur, loin des sentiers battus. L’ambiance ombrageuse de This is huge, son electro reptilienne, font la différence et chaque titre dévoile des atouts qui nous y feront revenir.
Sharing ralentit ensuite la cadence, avant de s’enhardir sous l’impulsion de ces sons synthétiques entêtants, puis For you the wild envoie une synth-punk des plus estimables. Impossible de ne pas adhérer à un ouvrage aussi poussé, qui dévie sans nous perdre, braille avec style (You are awesome) et refile des atmosphères troublantes à la pelle, subtilement enfantées. Que l’agité Killer, simultanément brumeux et percutant, et le terminal White cat, lent et dark, à la fin élégante, creusent pour, en fin de course, déboucher sur un opus passionnant.