Alpes et Sweet Haze, pour sa sortie d’EP, à la Lune des Pirates…

0
883
Co-produit avec les Radicaux Libres, le concert de ce vendredi, à la Lune des Pirates, honorait un groupe local, Sweet Haze, à l’occasion de sa sortie d’EP. Bonne initiative, avec comme invité -plutôt bon, on le verra plus bas-, Alpes, jeunots au carnet de route étayable mais déjà largement présentable.
C’est donc à la Douce Brume de lancer les hostilités, ce qui fut fait de belle manière et plutôt “offensive”, tout au moins en son début. Pour un set encore freiné par quelques longueurs dispensables mais, malgré cela, solide et sans creux préjudiciable si ce n’est un encart reggae qui, à mon sens, nuit à la cohérence du tout. Nécessaire, toutefois, pour atteindre le temps de jeu permis au groupe, qui en composant -faisons-lui confiance pour ça, il sait incontestablement faire-, parviendra à un menu définitivement imprenable. La qualité de son jeu, son unité et le niveau élevé de bon nombre de ses créations le rendant déjà digne d’intérêt. L’EP mis en avant ce soir également, dans l’attente donc de prestations plus impactantes encore.


Alpes
Bon moment, avant Alpes qui allait nous surprendre en jouant deux premiers morceaux toutes griffes devant, avant de nuancer son propos, ensuite, sans toutefois trop perdre de sa portée. Dommage que l’option “force” soit un peu diluée mais force est de reconnaître que dans l’ensemble, on ne s’ennuie que très peu. Les niçois et leur leader petit par la taille mais grand par le talent, accompagnés de musiciens fougueux, assurant presque une prestation de briscards. Avec comme “étendard” une pop au style certain, soit agressive, soit plus contemplative et/ou finaude. Et une belle découverte, pour une soirée d’une part plaisante à souhait et d’autre part, suivie par une “Lune” affichant une fois de plus complet.
Photos William Dumont.