Fiodor Dream Dog – Sunnight

0
451
Aperçue à la batterie, notamment, en compagnie de Théo Hakola ou Bertrand Belin, Tatiana Mladenovitch Aka Fiodor Dream Dog collabore avec ce dernier, à la production, pour sortir ce quatre titres joué en trio. Fait d’une pop-folk/lo-fi de belle facture, celui-ci séduit dès Jenny kissed me, mené par sa frappe et embelli par des sons obsédants, presque electro. Taillé dans une pop aux reflets folk, voilà un morceau d’ouverture séduisant. Lui succède un Adelaide plus tranquille, plus ennuyeux aussi mais tout de même bien joué, agréable à l’écoute, sobre dans son ornement. Puis on retrouve avec Sunnight une trame vive, là aussi sans excès ni surplus, pour un troisième essai réussi. Serti, de plus, de belles mélodies, et gentiment lo-fi.
On fait ici dans la simplicité et sans surprendre outre-mesure, le résultat est bon, renforcé en sa fin par Personal music, fort de ce même décor à l’avenant, nerveux et mélodieux. Et qu’une dualité dans le chant valorise sur ses derniers instants, pour une conclusion qui confirme la bonne impression laissée jusqu’alors par la batteuse/songwriter parisienne à l’occasion de ses différents efforts.