Social Square – Kaïju quick fix

0
702
Trio très 90’s dans l’esprit, tellement attaché à l’époque qu’il en reproduit le meilleur avec une maestria impressionnante, Social Square sort avec Kaïju quick fix, dont la pochette rappelle un groupe…90’s justement, les excellents nancéiens de Davy Jones Locker, son nouvel EP, aux deux titres délicieusement braillards sur fond de mélodies soignées et speedées.
Adepte du Do it yourself (avec Wonderflu et Polarbird, deux autres formations à l’esprit similaire, il a créé Influenza Records, label/collectif actif et prolifique), Social Square présente sur son nouvel essai, dans un premier temps, un It never works pétaradant, euphorisant. Tendu mais mélodique, produit comme son successeur par Arno Brodas de Stuck in the Sound, il inaugure l’ep sous les meilleurs auspices. Après un break, la machine repart plein pot et voilà, en trois minutes chrono, une bombe indie noisy incoercible.
On est donc bien parti et si la sortie n’inclut que deux titres (dommage!), You can try, tout aussi impétueux, riffe comme il se doit et envoie sévère. Doté d’un refrain simple et de ce fait mémorisable, de choeurs à l’arrache, il instaure lui aussi un break dominé par la basse, bien amené et mélodieux. Tout est bon, moog et theremin étayent le tout avec assez de discrétion et d’apport pour le valoriser et il faut se rendre à l’évidence: dans le créneau, Pat, Bazman et Faez tirent largement leur épingle du jeu. Et signent deux plages excellentes, dans l’attente -l’impatience grandit, messieurs!- d’un format plus étendu.