Mineral – Atoms

0
678
Fruit de la rencontre entre Craig Walker (ex Power of Dreams, tout de même, et ancien chanteur et co-compositeur d’Archive, pour situer!) et Thierry Fournié, Mineral allie les qualités de chacun d’entre eux (Fournié est auteur-compositeur pour le théâtre, la danse, les comédies musicales et musiques de films, inspiré de courants très divers), en recourant pour ça, aussi, à d’autres intervenants (S.Armelle, auteur-compositeur depuis l’âge de quinze ans, entre Cocteau Twins, Bat For Lashes ou We Have Band, vient poser son chant, tandis que Damien Li s’invite aux réjouissances, sampler, programmations et percussions à l’appui).

En résulte un très beau premier EP intitulé Atoms, à l’origine une épopée longue de treize minutes, ici découpée en quatre chansons, destinée à narrer l’histoire des tueurs George York et James Latham (Kansas), à la notoriété favorisée par le roman de Truman Capote, In cold blood.

De qualité, aussi tendu dans ses arrières-plans que serein, élégant et magnifiquement interprété, Atoms débute par un Part 1 entre lumière et relative obscurité, bardé de sons malins. L’influence d’Archive est certes ça et là perceptible mais Mineral travaille avec brio à l’élaboration de son propre territoire. Des sons acides et riffs brefs mais acides épicent le tout, réellement convaincant. Bien entendu, les morceaux s’enchaînent et une belle transition acoustique nous mène à Part 2, fait d’une pop atmosphérique que le chant de Walker illumine, doublé de jolis choeurs et valorisé par des guitares tranchantes alliées à des synthés, eux, plus “cosmiques”. C’est beau, prenant, sensible et Part 3 impose ensuite un rythme lent et un chant pur (oeuvre d’S.Armelle), pour un rendu très climatique, que prolonge Part 4 dont les sons acidulés font la différence. Belle et déviante à la fois (elle pourrait à mon sens accentuer cette orientation, partir de façon plus récurrente dans ses “bifurcations” ici si porteuses…), la pop de Mineral enfante un premier jet sans failles et promet de beaux ouvrages à venir, signés d’un ensemble aux composantes déjà probantes.

NOS NOTES ...
PARTAGER
Article précédentLunivers – Happy route EP
Article suivantDarko – Darko EP