Hill Valley – EP3

0
666
Quintet débarquant de Clermont-Ferrand -déjà un bel atout, Hill Valley a ces derniers temps tout raflé en termes de tremplins et premières parties de renom bien que parfois douteuses (Sum 41, Shaka Ponk ou encore Skip the Use).

Il n’empêche, ceci est du à tout sauf au hasard et la qualité s’impose pour être ainsi programmé. Le groupe le prouve de façon brillante sur ce EP3 quasi tubesque en tous points, sur trois morceaux étincelants et agités. On pense à Sarah W_Papsun pour cette pop mouvementée, portée entre autres par une basse rondelette et une cadence affirmée et, autre avantage, des voix associées. Dès December tales et ses claviers virevoltants, ses sons à la Foals, avec un soupçon de “dansabilité” à la Friendly Fires, le ton est donné et Invisible confirme dans la foulée les vertus de ces auvergnats entrainants, qui réalisent là un sans faute. Le format de ladite sortie, trois “petits” titres, les y aidant, certes, mais les capacités sont conséquentes et bien exprimées.

Ainsi, Ordinary day conclut sur un ton légèrement moins alerte mais tout aussi groovy et prenant, en étirant de ce fait l’éventail de cette clique poppy assez, pour le coup, bluffante de brio.

Excellent rendu, pour conclure, que ce EP3 qu’on se réjouit déjà de voir s’exprimer sur les planches, lieu privilégié pour ce type de musique (le groupe en étant d’ailleurs déjà à plus de 120 concerts au total).