Les Interviews GAROROCK 2011 – The Automators

0
1946
Dans le cadre du festival GAROROCK 2011, nous avons eu le plaisir de rencontrer le groupe électro pop rock THE AUTOMATORS. Le quatuor bordelais sort tout juste de son concert…

Vous venez de terminer votre concert, il y  a à peu près une heure. C’est votre premier concert au Garorock ?

[Will] : Oui. C’est notre premier concert … au Garorock. Sinon c’est notre soixantième concert je pense …

[Hugo] : D’ailleurs je pense que c’est notre SOIXANTIEME CONCERT !!

(applaudissements massif : le groupe se lève et s’embrassent pour fêter cette événement … dans cette euphorie collective : ils réclament même un gâteau)

Vous venez d’où ?

[Will] : De Bordeaux. Enfin on habite  Bordeaux, sinon, y a deux
Bretons  dans le groupe et deux Bordelais !

Quand est-ce que s’est créé le groupe ?

[Hugo] : Décembre 2008

[JH] : En fait, c’est parti d’un projet qu’avait Hugo plutôt hyper électro. Il a ensuite voulu concrétiser ce projet avec plus de guitares, une vraie batterie, une vraie basse …

Notre premier concert était le 20 février pour l’asso Totem Prog à Coutras. Et il a donc fallu être prêt pour ce concert : Ça a été notre date butoire. En fait, on marche souvent comme ça, on aime travailler dans l’urgence.

Votre musique : un mélange de rock et electro ?

[Hugo] : On peut le résumer comme ça. Le projet à la base était un truc solo plutôt électro. Et puis, Je me suis rendu compte que je ne voulais pas faire de concert tout seul . J’avais rencontré Will (Batteur) un an avant, je l’ai alors rappeler, je lui ai dit : “Est-ce que ça te dit qu’on monte un truc électro rock …”,  et puis c’est parti comme ça.

Les influences ?

[Hugo] : Il y en a beaucoup. On écoute pas mal de musique différentes, parfois très éloignées de ce qu’on joue au sein du groupe.


Pour le festival GAROROCK, il y a des groupes que vous souhaitez aller voir ?

[Hugo] : Y  a The Shoes que j’avais vu en DJ Set que j’aimerais vraiment revoir en formation groupe. Je les ai revus chez Taddeï dans “Ce soir ou jamais”, et j’avais trouvé ça vraiment excellent. Donc, c’est clair, je ne vais vraiment pas louper ça. Et puis, il y a The Streets : parce que c’est sa dernière tournée et parce que le gars est tout simplement mythique


[JH] : Y a Jamaica aussi que j’aimerais aller voir …

[Guillaume] : Et puis tout à l’heure, on est tombé sur un groupe d’Agen : The Shelters que j’avais jamais vu et qui avait pris contact avec nous  y a quelques temps. J’ai été très agréablement surpris parce que ça déboite ! C’était vraiment hyper bien !


[John Henri] : Moi, y a un groupe que je voulais voir, je crois qu’ils ont joué en même temps que nous : The Vismets. Je crois qu’ils viennent de Belgique. Ils sont un peu dans la même veine que nous : un peu électro. Les mecs ont l’air d’avoir le même esprit que nous …

[Hugo] : Et puis y a quelques gars comme Stupeflip ou Katerine qu’on aimerait bien voir aussi …



[MUZZART ] La scène électro rock à Bordeaux ? Vous avez des contacts avec des groupes bordelais qui font un peu le même genre de musique que vous : je pense à
GRS CLUB par exemple ?

[Tous] : Ah oui, GRS Club !

[JH] : On a déjà joué avec eux, ce sont des gens super sympa. c’est vrai qu’on a fait une date avec eux, ils sont même venus prendre l’apéro à la maison ! Je crois qu’ils se sont recentrer dans l’électro depuis le départ de leur batteur.

[Hugo] : J’aime beaucoup ce qu’il font. Et je suis pas le seul. Il sont partis jouer  Amsterdam et un peu partout en Europe dernièrement. Bref, ils s’exportent …

Mais sinon, je pense qu’il n’y a pas vraiment de grosse scène électro Rock  à  Bordeaux.

[John Henri ] : Y a  surtout une grosse scène rock pure et dure , très folk et indé.

[Hugo ] : Y a Be Quiet aussi que j’aime bien. Ce sont des petits jeunes qui m’ont assez surpris !

[John Henri ] : Ça promet ! Je trouve les arrangements trop bien : c’est un projet qui a de la gueule. Et perso, j’aurais adoré jouer comme le guitariste à son âge !

Pareil, Datcha Mandala, ça envoie bien ça aussi.


[MUZZART] : Vos  projets ?

[Hugo] : Beaucoup de dates …  pourquoi ? parce qu’on aime ça et parce que ça permet de réinvestir dans du matos. On va certainement faire d’autres festivals cet été, on est en train de voir tout ça …

[John Henri ] : Grâce au Garo, on est rentré dans la fédération des festivals de France et d’Europe. En fait, chaque festival soutien un groupe. Et on a la chance d’être le groupe choisi par le Garorock. Merci à eux.

Et puis on aimerait bien ressortir un nouveau disque. L’EP a bientôt 1 an et demi maintenant et il est temps de proposer autre chose.
[Hugo] : On va certainement revenir en studio pour le printemps 2012. D’ici là, on a un peu de temps, on prend les choses les unes après les autres …


Question technique sur votre son ?

[John Henri] : Ça, c’est le résultat de notre travail avec Franck HAMON.

[Hugo] : Franck, c’est notre pote, notre ingénieur du son attitré. C’est un peu notre cinquième membre.  On a fait 2 jours de résidence à la Rockschool Barbey à Bordeaux. On a pas mal travaillé sur l’espace sonore des différents instruments.

[John Henri] : Y a aussi Nico Light qui bosse avec nous pour les lumières avec qui on met en place des effets pendant notre set. C’est un plaisir de bosser avec lui : c’est un mec trop bon, qui a vachement bourlingué …

[Hugo ] : En fait, l’équipe devient aussi importante que nous quatre. On a quelqu’un pour le son, aux lumières, y aussi Marie qui nous manage !  C’est très important pour nous d’être aussi bien entourés.

[MUZZART] : Merci à vous 4 et bonne continuation ! Et puis, comme vous me l’avez dit on se retrouve au printemps 2012 pour la sortir du prochain disque !



Merci à The Automators (et leur équipe),
Merci à Perrine et à toute l’équipe du GAROROCK 2011.

Photos : Thierry PAVIC

Retrouvez The automators sur Facebook :
http://www.facebook.com/theautomators?sk=info