O NOUGARO

0
1738

L’amphithéâtre de la salle du Pin Galant se remplie lentement, les spectateurs ne savent pas encore qu’ils seront un petit peu changés dans deux heures.

Alors que la lumière se tamise jusqu’à l’obscurité presque complète, MAURANE nous apparaît dans ce cercle de lumière au milieu de la scène.

Après un début de concert sans trop d’échange comme pour nous dire que le principal c’est tout de même la musique, « …Quand le jazz et là, la java sans va… » ou « Bidonville » entre autres semblent nous résumer tout le parcours musical du « petit taureau » comme il aimait à se définir, le grand Claude NOUGARO
entre « Africanité »musicale et tradition de la chanson, entre jazz en Français et adaptation de standard que seul lui a réussi à transcender.

Puis MAURANE commence à nous raconter son histoire avec Claude NOUGARO, son adoration dans la démesure pour Claude, elle était groupie, fan de cet artiste et tous deux avec leurs points communs, leur amour de la danse, « Dansez sur moi, dansez sur moi » et la salle se met à guincher sur l’invitation de MAURANE, les couples se forment près de la scène.

En poursuivant son récit, son parcours auprès de Claude NOUGARO qui lui a permis de chanter avec ses musiciens, alors qu’elle débutait, et les chansons qui font désormais parties du patrimoine, s’enchaînent, « Toulouse », dans laquelle MAURANE est magistrale, « Ah tu verras » ou bien « Le cinéma ».

Puis MAURANE s’éclipse et laisse son formidable groupe jouer « Sing Sing » en instrumental et comme elle est généreuse, elle partage même la scène avec un chanteur de flamenco, pour une petite digression sur le parcours en interprétant un titre de Louis WINSBERG. (Sixun)

Mais MAURANE nous réserve la plus belle surprise pour le final, en nous proposant de chanter « Cécile » et toute la salle chante en coeur avec l’accompagnement léger des musiciens, l’émotion est alors à son paroxysme, crois-t-on car comme pour finir de nous faire partager sa passion, elle interprète « L’espérance en l’homme » chanson présente sur le tout dernier album de Claude NOUGARO « La note bleue », enregistré sur le mythique label BLUE NOTE.

MAURANE ne fait pas qu’interpréter avec brillance les chansons, l’oeuvre d’un Claude NOUGARO qui souhaitons le n’en finira pas d’être redécouverte ; mais elle fait revivre ces petits bijoux en les faisant complétement siennes sans jamais trahir le propos ni l’intention.

Chapeau l’artiste.

MYSPACE DE MAURANE


Claude NOUGARO

Quelques albums incontournables…

2004 – LA NOTE BLEUE
2000 – EMBARQUEMENT IMMÉDIAT
1997 – L’ENFANT PHARE
1993 – CHANSONGS
1989 – PACIFIQUE
1987 – NOUGAYORK
1978 – TU VERRAS
1973 – LOCOMOTIVE D’OR
1966 – BIDONVILLE
1962 – LE JAZZ ET LA JAVA