Axel and the Farmers – Dream # 7

0
969

En prélude à un album imminent, Axel and the Farmers, soit principalement Axel Concato, multi-instrumentiste installé à Londres et féru de pop anglaise, associé à son complice guitariste Barth, sort un EP porteur de belles promesses. Fait d’une pop pétillante et aérienne, ce quatre-titres rappelle en effet Gay Dad et exhale des mélopées évidentes et chatoyantes, perceptibles et livrées clés en main dès Dream #7 qui pointe en première position. Plein d’allant, ce morceau simple et très efficace m’évoque le New Order de Get Ready, et à lui seul, met en valeur, avec éclat, le talent mélodique du Français. Puis arrive un Red nose un peu plus sombre, doté comme son prédécésseur de sons récurrents d’un apport certain, et d’une basse rondelette extrêmement appéciable.


La qualité est donc de mise, et voilà qu’à l’initiative de…Mark Gardener (autre atout de taille que la contribution de l’ex-Ride), une version acoustique de Lamp post lighter vient nous flatter les écoutilles et élargir un peu plus encore l’éventail musical d’Axel, certes pop mais varié, à mi-chemin du “lumineux” et de l’ “obscur”, et en tous les cas, concluant sur chacun des quatre morceaux offerts ici. Ce que prouve le remix de Caress of blonde, réalisé par Axel lui-même et nous régalant d’une électro-rock à la fois cold et new-wave, digne de M83 et qui botte le cul aux surestimés Daft Punk.


Reste à voir, bien évidemment, comment la clique s’en sortira sur une durée plus conséquente. Mais à l’écoute de ce EP, le doute n’est guère permis et on se surprend à réenclencher la touche “play” pour se délecter une fois encore des titres sans faiblesses d’un artiste encore inconnu il y a peu.


A découvrir, cela va sans dire…


 


http://www.myspace.com/axelandthefarmers