Ladylike Dragons

0
2472

Trio originaire de Meaux, LADYLIKE DRAGONS était déjà venu jouer sur Amiens, nous donnant en cette occasion un aperçu appréciable de son potentiel, de toute évidence loin d’être négligeable, et de son intensité scénique. Chant féminin tantôt sensuel tantôt plus rageur, assorti d’un jeu de basse complètant parfaitement la rythmique assurée par le batteur, et guitares incisives, allaient nous convaincre que cette formation, si “jeune” soit-elle, était dotée de qualités augurant du meilleur pour peu que l’occasion lui soit offerte de percer et d’afficher sa verve à une échelle plus étendue.

Ce samedi  soir au Charleston, ces capacités nous sont aparues décuplées et sur les douze titres joués par les LADYLIKE, aucun n’allait afficher la moindre faiblesse, le public visiblement conquis adhérant totalement au registre souvent alerte, franc du collier et néanmoins orné de mélodies marquantes, des ressortissants de la région parisienne. On pense entre autres aux Breeders, aux Pixies ou à Kill The Young à l’écoute de cette pop-rock énergique et remontée, appréciée également par les quelques “personnalités” locales présentes au Charleston pour le coup, issues de groupes comme les Molly’s ou encore les Beyonders avec lesquels les LADYLIKE ont joué lors de leur dernière date amienoise. Et ces influences, si elles sont encore perceptibles, logique pour un groupe déjà mature mais encore jeune, n’altérent aucunement la valeur et la qualité du trio, et encore moins de ses prestations; preuve en est , son aisance et la cohérence de son répertoire. Il est d’ailleurs vain et inutile de chercher à distinguer telle ou telle chanson, chacune s’avérant aboutie et inséparable d’un ensemble solide, qui laisse présager d’un avenir radieux et donne d’ores et déjà envie d’en entendre et d’en voir plus.

Ca tombe plutôt bien, le groupe préparant la sortie d’un album et étant apelé à rejouer à Amiens, pour le Festivart’, en juillet prochain. Sans oublier, évidemment, le reste de sa tournée. Soirée concluante et plutôt marquante, donc, pour un groupe à suivre désormais de très près.

TRACKLIST:

1. Fuck off (a beautiful day)

2. Like a reptile

3. Here to last

4. Slavery

5. Travel Box

6. 13 Minutes

7. Don’t get me wrong

8. The Wisdom of my Faith

9. I’m a shoegazer

10. The ghost

11. Lose Control

12. My need of Naughtyness

  • Photos de poplephi